Nathalie, le lait de chamelle, les nannies et la conduite… à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis)

24 01 2011

Je me permets de prendre la parole avant Nathalie : exceptionnellement, j’ai inséré mes propres photos d’Abu Dhabi, prises il y a 6 ans. Si Dubai a entre-temps doublé de taille, Abu Dhabi n’a pas tant changé, sauf ce old souk qui a été rasé…

***

Je suis mariée, j’ai deux enfants, deux filles, une de 6 ans et une autre de presque 10 ans, un chien, trois chats et une dizaine de poissons, je suis une ancienne militaire, et j’ai posé ma « retraite  » pour suivre mon mari aux Emirats Arabes Unis. Actuellement je fais des piges et des créations pour les revues d’Art du Fil, et je suis l’une des organisatrices de l’exposition « Aigui’lles en Luberon » qui se tiendra en France du 2 au 5 juin 2011.

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? (contrat d’Expatriation ou en duree indeterminee…) Est-ce la premiere fois que vous vivez à l’étranger ?

Mon mari a été muté à Abu Dhabi l’été 2009, j’ai vécu en Nouvelle Calédonie, mais pour moi c’est la première fois que je suis dans un pays où le français n’est pas la langue. Nous avons été muté pour trois ans.

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ?

Il y a des écoles françaises, mes filles ont été scolarisées l’année dernière, mais cette année pour des raisons personnelles et surtout financières, car notre statut ne prévoit pas l’accès aux bourses françaises (en moyenne 13 000 euros l’année scolaire pour deux enfants sans le transport scolaire) elles sont scolarisées à la maison par le CNED. Elles font du sport pour être en contact avec d’autres enfants et doivent faire un stage de langues anglaises dans un organisme spécialisé.

Notre contrat est de 3 ans, pas assez pour les inscrire dans une école anglaise.

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

Non, nous vivons trop en vase clos entre français.

4- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

La gentillesse des gens, le climat, la découverte incessante de nouveaux paysages, une architecture délirante pharaonique quelquefois, des broderies somptueuses, la culture à la portée de tous, les souks, les épices, les virées dans le désert, les petites boutiques, tous les produits que je ne trouve pas en France, j’ai l’impression d’être en vacances.

Ce que j’aime pas dessus tout, c’est l’odeur d’encens dans les mall et les boutiques, et celles des petits kiosques qui vendent le maïs chaud.

La corniche il y a 6 ans

5- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ?

La gentillesse des habitants, des Watchmen (équivalent des concierges), des caissières, des vendeurs, des chauffeurs de taxi. Je trouve que la population est douce et toujours adorable avec mes enfants, avec moi, et même avec mon chien, bien que les chiens ne soient pas très bien vus en pays musulmans.

La propreté des rues et des jardins

Le fait de voir toute une population pique-niquer sur le moindre carré de pelouse le vendredi soir et l’odeur des barbecues épicés dès que le temps le permet.

La sécurité, laisser ma voiture ouverte, oubliez mon portable dans un parc et le retrouver une heure après a l’endroit où je l’ai laissé. Poser mon sac à main dans un magasin, fouiner et le retrouver intacts.

Les sanitaires toujours impeccables n’importe où et le respect de tous et tout, pas de dégradations volontaires, pas d’agressivité gratuite.

6- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

J’aime tout, et j’adore plus particulièrement la cuisine libanaise, qui se rapproche de la cuisine méditerranéenne, je suis un pure provençale, ce qui me manque le plus … tout dépend du magasin, certains sont plus occidentalisés que d’autres, mais c’est vraiment la cochonnaille qui me manque, même si on en trouve dans certaines boutiques, ce n’est pas le choix français. Et mon drame …. trouvez des fromages de chèvres dignes de ce nom … quasiment impossible.

En revanche mon plaisir est le souk aux poissons, poissons frais et langoustes à prix défiants toutes concurrence.

Je me prend à rêver de farine de chataîgnes.

Je suis en overdose de poulet.


7- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ?

Je n’ai pas voulu essayer le steak de dromadaire, et j’adore le lait de chamelle.

8- La vie est-elle chere ?

Oui et non, la nourriture revient a peu près au même prix qu’en France, si on veut manger occidental, sinon la viande de boeuf est moins chère, les légumes locaux aussi. Le cochon est au prix de l’agneau en France, et l’agneau est donné. Les laitages sont chers mais je n’ai pas eu le courage de me mettre à la yaourtière.

L’essence et les cigarettes sont données, un happy meal dans un Mc Do revient à 2 euros.

Les loisirs, club de sport, piscine, équitations sont chers, même très chers.


9- Cote conduite ?

L’horreur …….. ca double à droite à gauche, ça déboite….. la conduite à Abu Dhabi dépasse l’entendement, la première fois que j’ai conduit une voiture (qui sont toutes à boite à vitesse automatique) j’ai eu l’impression de rouler en auto tamponneuse. Les pietons qui traverse en courant, les taxis qui roulent à 110 km en ville, les dames en abaya, voilées, avec vitres noires qui roulent à l’intuition féminine …. et les accrochages qui vous prennent trois heures de votre temps pour faire les déclarations de police. En revanche, j’ai eu deux accrochages, où je n’étais pas en tort. Et la courtoisie du conducteur adverse et de la police a été extraordinaire. Mon anglais étant des plus approximatif.

10- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

– Les klaxons, cette manie de klaxonner sans arrêt.

– les food court mal insonorisés avec de la musique à fond et jeux électroniques pour enfants

– En tant que femme j’ai un peu de mal à m’habituer à la suprématie masculine mais qui n’est pas générale heureusement, certains hommes font comme si je n’existais pas.

– et l’heure émirienne, pour des travaux quand le technicien vous dit tomorrow c’est dans environ un mois.

– les Nannies, de pauvres dames tristes, « domestiques » chez quiconque peut lui donner 600 euros par mois, qui vivent dans un placard souvent sans fenêtre entre cuisine et buanderie dans votre appartement et qui sont corvéables à merci nuit et jour. Je ne m’habitue pas à les voir pousser le caddie, s’occuper des enfants habillée avec un pyjama rayé rose (leur uniforme). Je ne supporte pas non plus que les enfants en école maternelle, en jouant à Papa, Maman disent moi je suis la Maman et toi tu es la Nannie, mon éducation française a du mal à supporter cet état des choses.

Vue de la Marina

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Je n’en sais rien, je suis très « sauvage » et « solitaire », mais les anniversaires entre enfants de tout horizon et toutes nationalités sont fréquents.

J’ai refusé de m’affilier aux femmes francophones pour éviter le communautarisme, j’ai été bien intégrée à Abu Dhabi Quilt Guide, hélas je n’ai pu y retourner cette année pour cause d’enfants à la maison.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Non, je ne connais pas l’arabe et mon anglais est un anglais de survie, j’aurais du prendre des cours, mais j’ai du rentrer en France plus de cinq mois pour des problèmes familiaux et mon projet est tombé à l’eau, mais ce n’est que partie remise.

13- Decrivez votre rue/cadre de vie

L’année dernière, j’habitais sur Airport Road, l’artère la plus dense et la plus grande d’Abu Dhabi, sans double vitrage, j’ai cru que j’allais mourir du bruit, l’impression de vivre sur un autoroute en heure de pointe en permanence, juste 9 voies sous ses fenêtres. Cette année c’est plus calme, un building de 18 étages tout en verre, l’appartement est calme, grand et lumineux, c’est juste le rendez vous des pakistanais le jeudi soir, donc 200 personnes sous les fenêtres qui discutent car leur lieu de rencontre est dans l’immeuble d’à côté, mais les doubles vitrages aident beaucoup.

Des immeubles… proches…

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Oui, nous partons souvent sur Dubaï ou dans le Nord du Pays, et dans le désert. Mon seul problème est le chien qui n’est accepté aucune part. C’est pour celà que nous allons investir dans du matériel de camping pour pouvoir l’amener avec nous.

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

L’été, rester enfermés dans un appartement pendant quatre mois, dépasse mon entendement. 50° C l’été, j’ai de la chance d’avoir ma maison en France, et de pouvoir rentrer quand je veux.

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Nous devons rentrer à l’été 2012, mais j’avoue que ça va être difficile de se réadapter. Je n’ai pas envie de retrouver la morosité, quand je regarde les informations françaises je suis totalement catastrophée par l’état économique de notre pays.

Prière de rue, au son du muezzin

17- Face a quelle mentalite/habitude/defaut francais etes-vous + clement, avec le recul d’habiter a l’etranger ?

Aucun, je serais moins clémente, il faudrait que tous français qui passent leur vie à se plaindre de leur système de santé ou de leur conditions de travail viennent faire un petit tour par ici

18- Quel est le climat ?

Chaud chaud chaud.

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Apporter mon linge à repasser à la laundry, ca va me faire mal quand je vais rentrer en France, et surtout partir à la mercerie à 22h00 parce qu’il me manque un ruban, où allez acheter un bout de tissu. Les magasins ouverts jusqu’à 23h00 ou minuit c’est une très mauvaise habitude.

Et le fameux « souk jadid » qui a disparu depuis… remplacé par ? Un parking je crois… près de la corniche et de l’hôpital français

19- Y-a-t-il de la censure ?

Oui censure internet.

20- Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante »

Vu le prix des transports scolaires, j’ai accompagné mes filles l’année dernière à l’école, j’attendais assise sur un banc l’heure de la sortie, quand une dame ski-lankaise m’a abordé, me demandant si j’étais une nannie …. je lui ai gentiment expliqué que j’attendais mes enfants, et que je n’avais pas de nanie, que c’était la première fois de ma vie que j’étais « housewife » et que j’avais l’intention de profiter de mes enfants et qu’il n’était pas question que quelqu’un d’autres que moi s’en occupe.

La dame Nannie affolée par l’idée de m’avoir prise pour une Nannie, s’excusant, je lui ai expliqué qu’en France une nannie, s’appelait une assistante maternelle, que c’était un métier avec des diplômes et qu’elles n’étaient pas des domestiques.


« De ma fenetre, je vois…. » :

Un grand Hôtel, la corniche, la mer, Lulu Island, et quand il fait un peu froid, je vois la mer derrière l’ile et quelquefois les plateformes pétrolières. Depuis que j’habite ici c’est un rêve

Mes blogs (clic)

Pour retrouver les photos de Nathalie :

mon site

 

Merci Nathalie, pour cette « autre vision » des Emirats !

Et quelle différence ! Moi je déteste l’odeur d’encens dans les malls, et les odeurs qui se dégagent des parfumeries locales en général, et le lait de chamelle 😉


Et ton témoignage me fait penser que je quitte Dubai et les Emirats dans exactement une semaine…. Lundi prochain nous serons dans l’avion nous ramenant en France :/

Y a-t-il des merceries ouvertes jusqu’à 22h en France ?

***

APPEL A TEMOIGNAGE !!

Vous êtes désormais nombreux à passer par ce blog… statistiques à l’appui :


 

Avec une très belle progression depuis sa naissance…

(en tout cas, moi, je trouve, et j’en suis très heureuse)

Et vous êtes nombreux à m’envoyer des messages de sympathie et d’encouragements pour la suite…

Malheureusement, je ne peux rien sans vos témoignages, vous qui me lisez de l’étranger…. (vous qui me lisez de France, je vous laisse tranquille :))

Alors svp, contactez-moi, sautez le pas, ou bien faites passer le message à vos amis installés à l’autre bout du monde, ou juste derrière les frontières françaises…

Parce qu’à compter de la semaine prochaine… je n’ai plus personne….

Merci !!!!

Publicités

Actions

Information

3 responses

27 01 2011
gwenahelle

Merci pour ce commentaire, Dubaï, comme Abu Dhabi, ne sont pas des destinations auxquelles on pourrait penser pour un voyage ou une expatriation avec ce témoignage et le blog de Marie on se dit pourquoi pas? Alors merci pour nous donner une autre vision des choses

28 01 2011
Karo

Bonjour,
Lectrice silencieuse mais très, très fan de tous ces témoignages, je profite de votre appel pour sortir de l’ombre. Fidèle au poste chaque lundi pour lire une nouvelle histoire, j’espère de tout coeur que vous allez retrouver « d’autres écrivains »!
Nous avons passé, ma petite famille et moi, 4 ans en Angleterre. Que de bons souvenirs! Et toutes ces histoires me rappellent « notre histoire à nous », me ravissent à chaque fois et me font rêver.
Cela fait quelques années que nous sommes revenus, donc un témoignage serait obsolète mais nous ne désespérons pas repartir un jour ailleurs.
Et ce jour-là, je serais ravie de participer!
Merci…

19 01 2017
hubert

A la recherche d’infos sur Abu Dhabi avant d’envisager une demande de mutation, je viens de lire le témoignage de Nathalie sur l’endroit et cela me « refroidit » un peu. Vivant à Mexico depuis plus de 16 ans, j’aspire désormais au calme et son témoignage décrit une ville bruyante, où les gens ne font que klaxonner, reste plus que des chiens qui aboient en continu et on se retrouve dans le même cas qu’ici. Mais merci pour ces informations. Serait il possible de pouvoir contacter Nathalie en privé ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :