Bernard, le zébu, les taxi-brousses surchargés et l’épicurisme… à Madagascar

27 02 2012

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? (contrat d’Expatriation ou en duree indeterminee…) Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?
Bernard 56ans
J’ai découvert Madagascar en 1995, j’y suis revenu plusieurs fois avant de m’y installer en 2002. C’est la première fois que je vis à l’étranger.
Je travaille à mon compte surtout sur internet avec des produits propres à Madagascar.

2- Comment se passe la scolarisation ?

Il y a des écoles françaises ainsi que des lycées dans les grandes villes.

4- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

Le climat, pas de froid comme en France, bien qu’il fasse bien frais pendant l’hiver austral sur les plateaux, à cette époque je migre sur la côte où il fait trop chaud pour moi de décembre à avril.

L’accessibilité aux gens quel que soit leur statut, les classes sociales sont très marquées financièrement mais socialement parlant on peut aborder n’importe qui. On peut sourire à une femme et l’aborder sans qu’elle n’appelle la police !!! Une certaine indolence tropicale, loin du stress européen. J’ai bu des verres avec des ministres inconnus dans plusieurs bars.

 

5- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ? (en positif, cote mentalite principalement)

La gentillesse naturelle des gens, même si elle est souvent intéressée surtout en ville. Un rythme plus humain bien que très ralenti parfois. Ici le temps n’a pas de valeur. Paradoxalement les malgaches vivent dans l’urgence au jour le jour, mais le temps ne compte pas. Les malgaches rient facilement et aiment ça.

 

6- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

Sur la côte, les poissons et fruits de mer, notamment, calmars, dame tombée, camarons et cigales. Sur les plateaux, le zébu qui a vraiment un goût de viande, le canard sous toutes ses formes, excellent foie gras local, il y a quelques fromages mais les « vrais » manquent. Le vin local est de piètre qualité. Le bon pain ne court pas les rues non plus.

 

7- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ?

La tortue, bien qu’interdite est consommée dans le sud, le fany ou chauve-souris au goût de poulet. Le poisson d’eau douce, tilapia, séché et salé et vachement…salé qui dégage une odeur infernale sur les étals !

 

8- La vie est-elle chere ?

Oui et non, si on s’approvisionne sur les marchés, c’est encore abordable, pour les étrangers,  bien que la vie ait énormément augmenté ces dernières années. En supermarché, les produits importés sont chers. Le logement est cher comparé au niveau de vie si on veut un confort minimum, électricité, eau chaude, etc…L’électricité est la plus chère du monde. L’essence est à un peu plus d’un euro.

 

9- Cote conduite ?

Souk intégral dans la capitale au niveau embouteillages. Il n’y a pas un feu rouge dans tout Madagascar. Sur les routes, ça va à peu près si on fait attention aux camions et aux taxi-brousses surchargés, il faut être plus vigilant qu’en France, sur les pistes, galères en temps de pluie. Les véhicules sont souvent dans un état lamentable, 80% ne pourraient pas rouler en France.

 

10- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

La déférence systématique ou presque envers les « vazahas », les étrangers. On sent une sorte de « complexe ». En ville surtout, les rencontres se terminent toujours par un intéressement, il  y a peu d’échanges sincères véritables. Rien n’est gratuit. Les « fady », interdits ou tabous, issus de traditions obsolètes qui gangrènent la vie quotidienne, surtout en province.

Le vol, les « vazahas » sont dans le collimateur, à la moindre occasion vous êtes dépouillés. La corruption systématique à tous les niveaux, du gardien de parking au ministre.

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Le rapport des vazahas et des malgaches est très ambigu. Neuf fois sur dix, le malgache demandera quelque chose au vazaha, supposé être riche, c’est dans leur « culture », un sport national. On sent bien qu’on est étranger. En 1995, un « zanatany », étranger né à Madagascar, m’avait dit au cours d’une conversation quand je suis arrivé que je n’aurai jamais d’ami malgache, ami dans le sens où on l’entend en France. Je l’ai pris pour un néo-colon bien imbu de sa personne, seize ans après, je constate qu’il avait raison.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Non pas vraiment, je connais les phrases essentielles, je comprends plus que je ne parle, ici quasiment tous les locaux parlent français, du moins en ville.

13- Decrivez votre rue/cadre de vie

A Tananarive je suis en appartement en centre-ville, ça me permet de bouger à pied ou en taxi pour les courses ou voir des amis et sortir, avoir une automobile ne me sert à rien. Sur la côte, je loue un grand bungalow au bord de  l’eau, case en végétal, sans fenêtre, juste des volets, salle d’eau,  ventilateur quand il y a de l’électricité. Très spartiate mais ça me suffit.

 

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

De Tana, il y a quelques lieux de villégiature à deux heures de route. La mer est à six heures de voiture. Pas grand-chose à visiter sinon, à part la campagne, culturellement, c’est très très limité. Mais à 10 minutes de la capitale, on est en pleine cambrousse, appréciable en regard de la pollution de Tana. Quand on est sur la côte, on y reste !

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Jamais.

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Peut-être un jour, pour le moment je vis bien à Madagascar, rien ne me rebute vraiment à revenir en France, si ce n’est le système compétitif systématique dans le monde du travail et le culte de l’argent.

17- Face a quelle mentalite/habitude/defaut francais etes-vous + clement, avec le recul d’habiter a l’etranger ?

L’épicurisme.

 

18- Quel est le climat ?

Chaud et humide sur la côte est et au nord, plus sec dans l’ouest et le sud. Continental sur les plateaux, chaud l’été, frais voire froid le soir en hiver.

 

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Pas spécialement si ce n’est manger dans des gargotes locales. La nuit tombe à 6 ou 7 heures selon la saison, on traîne moins dans les rues le soir pour raisons de sécurité. Toujours vérifier ses portes et serrures, c’est pénible.

19- Y-a-t-il de la censure ?

Oui, Madagascar se veut très religieux et prude, mais ce sont les apparences. Les sex-shops sont interdits par exemple, mais il y a des prostituées plein les rues. La presse est muselée en douceur, l’opposition quelle qu’elle soit vit dans la peur d’un emprisonnement sous tous prétextes.

 

20- Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante » 😉

Au cours d’un de mes premiers voyages j’ai vu au « Zoma » l’ex plus grand marché en centre-ville du monde, un homme qui perçait sur une machine à colonne manuelle des pièces de dix centimes. Je m’enquis du pourquoi, ici il n’y a pas de rondelles me dit-il, alors je perce des pièces de dix centimes et je vends la rondelle quinze centimes.


« De ma fenetre, je vois…. » :

Vue de la porte :

Tananarive

Merci Bernard !

***

N’hésitez pas à proposer vos témoignages : par ici : mariegervais2004 AT yahoo.fr !

Publicités

Actions

Information

4 responses

27 02 2012
Gwladys

Ah, cette vue bleutée… Merci Bernard !
J’ai ri pour les rondelles vendues 15 centimes !
Merci Marie de faire de nos lundi matins des bonheurs internationaux !

27 02 2012
agneslamexicaine

oui merci Marie, pour ces fenêtres ouvertes et ces vies hors des sentiers battus!

27 02 2012
Phalakone de Réussiraucanada.fr

Bonjour,

Je me présente Phalakone auteur d’un blog sur le Canada, je suis tombé sur ton blog via CoucouCanada et j’aimerais te proposer un échange de lien afin de s’apporter mutuellement des visiteurs.

Mon blog: http://www.reussiraucanada.fr

Merci.

Phalakone

4 03 2012
Gwenn

C’est intéressant, une fois encore ! Et puis ça donne une autre vision de Madagascar que celle qui avait déjà été publiée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :