Cécile, le métro qui sent bon, le jambon à l’eau et l’accent « cute »… à Pasadena (Californie))

11 03 2012

Cecile et Patrick, alias LesMouths, nous vivons a Pasadena, a 15kms au nord-est de Los Angeles depuis 2 ans.

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? (contrat d’Expatriation ou en duree indeterminee…) Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

Nous avons demenage en Californie fin December 2009, pour a la base une aventure de 2-3ans qui s’est vite transformée en EDI (expatriation a durée indéterminé J) ! Je travaille dans un labo de recherche comme ingenieur chercheur (ce qui fait suite a mon post-doc de 2ans) et Patrick a un boulot type CDI egalement.

Ce n’est pas la première fois que nous vivons a l’etranger : j’avais passe presque 1 an a New-York pendant mes études et LeMouth a déjà vecu 14 ans en Afrique et 2 ans chez les British…

 Panorama de la Death Valley vu du Zabriskie Point

2- Comment se passe la scolarisation ?

Nous n’avons pas d’enfants donc je peux uniquement parler du vécu de nos collègues/amis. L’ecole « publique » ne commence qu’a 5-6ans, avant ils vont a la Pre-School ou a la creche. C’est payant et cela peu atteindre $1500/mois facilement quand les 2 parents travaillent et que les enfants font des jours complets.

Ensuite il y a des écoles publiques et privées jusqu’à la fin du lycée, les écoles publiques sont plus ou moins bien selon les quartiers de L.A., elles sont notées sur 10 ce qui donne des infos aux parents sur la qualité de l’enseignement, elles sont gratuites (ou très peu cheres). Les écoles privées sont très cheres, entre $15,000 et $30,000 par an selon les endroits…

Il y a 2 ecoles françaises a L.A. : les Lilas (Pasadena, Los Feliz et en OC je crois) et le lycée français vers Beverly Hills. Elles sont payantes mais il existe des systèmes de bourses pour les expats, plus ou moins importantes selon les revenus.

3- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

La gentillesse des gens, toujours serviables, toujours le sourire, jamais grognons ou de mauvaise humeur …!! La vie est beaucoup moins stressante d’un point de vue global. Le métro ne pue pas, il est a l’heure et jamais en greve, meme chose (ou presque) pour les bus. Les magasins sont ouverts jusqu’à 10h le soir donc pas la peine de courir en sortant du boulot, il y a le temps. Le dimanche tout est ouvert donc on a vraiment 2 jours entiers pour profiter du WE et faire ce que l’on veut et pas seulement 1.25 jour comme en France… enfin voilà, beaucoup de choses en fait !

4- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

La nourriture c’est toujours un peu complique quand on debarque dans un nouveau pays, on a l’habitude de ses marques françaises, on achete toujours la meme chose… ici forcement on ne trouve pas. Donc au début on essaye de faire la meme cuisine qu’en France avec les produits locaux mais c’est pas super (typiquement une quiche avec du jambon imbibe d’eau)… et puis on en vient a modifier nos habitudes alimentaires pour coller aux produits du dit-pays. Cela prend un peu de temps …

Ce que l’on ne trouve pas c’est du bon pain qui a un bon gout, du coup je fais mon pain moi meme, a la main. Ca prend un peu de temps mais c’est quand meme super bon ! Pareil, les chocolats et bonbons sont pas supers, (oubliez les fraises Tagada), les seuls que l’on va trouver seront dans les colis humanitaires envoyés par la famille/les amis !!

Ah et puis le saucisson …bah il n’y en a pas … enfin presque pas, car on en trouve chez Trader’s Joe du pas trop mal (Colombus pour ceux qui seraient en manque).

 

Exemples de colis humanitaires de compet

5- La vie est-elle chere ?

Oui la vie est assez chere mais les salaires sont plus eleves donc en comparaison je pense qu’on s’y retrouve assez vite. Les fruits et légumes sont chers par exemple mais l’electromenager, les voitures, l’essence le sont moins qu’Europe. Meme chose pour les fringues.

Par contre la sécu coute très très cher, de meme pour l’education des enfants et la retraite ! Donc selon la situation familiale et l’age, il faut vivre ici ou rentrer en France J !

Notre ancien appart nous coutait $1900/mois pour 80m2, 1 chambre et une mezzanine type loft … ca donne une idée et je pense qu’a Paris, proche du métro et d’un coin qui bouge, c’est globalement le meme prix, avec le taux de change.

 

Plats de suhis et makis pour $10 dans Little Tokyo

6- Cote conduite ?

Les ricains sont plutôt relax au volant et comme les voitures ont presque toutes une boite automatique, conduire ici est très agréable. Bon évidemment il y a pas mal de bouchons (18millions d’habitants oblige) mais cela reste correct. Ils ne klaxonnent pas, jamais, meme quand le gars de devant s’endort au feu rouge… Par contre ils ne savent pas vraiment conduire au sens propre du terme, il n’y a pas d’Auto-Ecole comme chez nous du coup il y en a certains qui sont un peu dangereux !!

Ah et puis un autre petit truc bien sympa, il n’y a pas de priorité a droite (une aberration a la française) et ca c’est bien pratique, faut juste faire attention et s’en rappeler quand on rentre en France !!

 

Plaque d’immatriculation personnalisee, « Love Mammoth Lake »

7- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

L’integration est facile, surtout pour nous vu que l’on côtoie 90% de français en dehors de nos boulots. On essaye de se faire des amis americains mais les modes de vie sont tellement différents des nôtres que c’est assez difficile. Arriver chez les gens a 3pm pour commencer a manger a 5pm et partir a 9pm, ca fait bizarre !

Mais on a quelques couples d’amis ricains tout de meme J.

8- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Oui nous parlons tous les 2 anglais couramment, on a évidemment pris des cours a l’ecole comme tout le monde mais on a surtout appris sur le tas une fois dans les pays anglophones ! Il ne faut pas avoir peur de prendre la parole et de s’exprimer, les gens sont très compréhensifs et sont toujours ultra charmes de notre accent français … I loooove your accent, you are sooo cuuuute !!!

9- Decrivez votre rue/cadre de vie

Nous avons achete une maison il y a 9mois donc nous avons maintenant 2 chambres a l’etage avec chacune sa salle de bain, un grand garage au sous sol et une grande pièce a vivre+cuisine au rez de chaussée, avec un petit patio qui donne sur la rue. La résidence a piscine et jacuzzi, de meme que BBQ en libre accès. La rue est très calme avec de grands palmiers, très californien. C’est un quartier familial avec des enfants qui font du vélo, des gens qui courent avec leur chien, pas un bruit la nuit, c’est limite la campagne !!

Notre jardin/patio avec un citronnier et un BBQ dont on se sert toute l’annee !

10- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Il y a des tonnes de choses a visiter aux alentours, on est a 30min de la plage, 30min des montagnes, 1h30 des pistes de ski, 1h du désert, 1h des vignoles de Santa Barbara. Dans L.A., il y a toutes sortes de rencontres sportives, des expos, des musées, des concerts… comme toute grande ville!

Je pense qu’on pourrait vivre 1an a L.A. en faisant quelque chose de different tous les WE. On essayait au début de faire pleins de choses et puis le temps passe et on devient plus pantouflard !

 

Le « Queen » Mary a Long Beach

 

« Getty Center » le long de la 405

11- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

On essaye de rentrer 1 fois par an au moins, 2 si possible (financièrement et « vacancierement »). On a environ 15jours de congés par an chacun donc ce n’est pas très facile ! A chaque fois que nos boulots nous envoient en Europe, on en profite pour passer le WE dans la famille, c’est toujours ca de gagne !

Au dessus des nuages sur un vol LA-Paris

12- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Oui, on reviendra surement en France, un jour, mais on ne sait pas quand ni ou. Je devrais plutôt dire, on rentrera en Europe … apres l’Europe tout est a 1h ou 2h d’avion donc c’est plus facile !

Rien ne nous « degoute » en France mais pour l’instant on est plus séduits par le mode de vie californien et nos boulots nous plaisent beaucoup.  Mais comme je le disais plus haut, l’education des enfants coute très cher donc on refera la balance une fois que l’on en aura, et c’est possible que l’on decide de rentrer a ce moment la.

La famille et les amis nous manquent, mais par contre la mentalité des français ne nous manque pas : jamais contents, tout le temps entrain de râler ou de faire greve … c’est d’ailleurs comme cela que les américains nous perçoivent, toujours en greve (bonjour la réputation)!

13- Quel est le climat ?

Il fait beau 350jours par an et en moyenne il fait 25C donc ca se supporte plutôt bien J. Il ne pleut pas beaucoup, mais quand il pleut c’est pour de bon : pas de petit crachin breton qui ne sert a rien … non, de la vraie pluie qui inonde tout !

Ce qui est agréable c’est qu’il ne fait jamais très humide donc meme si il fait 35C, on peut encore respirer.

 

Photo prise a Santa Monica, un 1er Janvier … on était en T-Shirt !

20- Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante » 😉

Une fois un petit pépé arrete mon chariot en plein milieu d’un supermarche et me demande d’un air suspicieux ce que c’est que ces trucs verts … c’etait des poireaux ! Il m’a demande comment je les mangeais, si c’etait bon, quel gout ca avait et puis il a fini par me demander d’ou je venais. Quand je lui ai dis que j’etais française il m’a répondu « Of course, you’re French ! » … Mais c’est bien sur, je mange des poireaux donc je suis française !!

 

Il m’arrive également de demander de l’eau sans glaçons et je dis « water without glass » au lieu de ice … alors forcement on me regarde bizarre, de l’eau sans le verre c’est toujours un peu complique !

« De ma fenetre, je vois…. » :

… ma rue et les magnolias qui la bordent mais je vais tricher et vous faire voir la vue des fenetres du Griffith Observatory de nuit … un must !

Vue de DownTown du Griffith Observatory

***

Merci Cécile ! 

Son blog :

clic !

***

La semaine prochaine, on ira soit découvrir le Japon avec Jérôme, soit Taïwan avec Virginie (je leur mets la pression :)), soit… vous ? Quelque part dans le monde ?

Si vous souhaitez témoigner, c’est par ici :

mariegervais2004 @ yahoo.fr (sans les espaces évidemment)

Publicités

Actions

Information

6 responses

12 03 2012
Vivre ailleurs … » La vie d'expatries a Los Angeles

[…] J’avais ete contacte par Marie il y a presque 1an, pour temoigner sur son blog « De ma fenetre sur la monde ». Le principe est de donner la parole une fois par semaine a des expats francophones de partout dans le monde, qui repondent a un questionnaire. J’avais beaucoup aime le concept donc j’ai pris mon temps pour repondre honnetement et ouvertement aux questions. Pour ceux que cela interesse, voici le lien vers mon questionnaire, a l’honneur cette semaine, ici. […]

12 03 2012
Gwenn

350 jours de beau temps par an, y a pas à dire, ça fait des envieux !

13 03 2012
Thierry

Sympa l’interview. Je retrouve des traits culturels communs… évidemment.
La Californie, je m’y verrais bien à la retraite… 😉

13 04 2012
antinaz

90 % d amis français
faudra m expliquer pourquoi les expats se réunissent de cette manière , quelque soit le pays et encore plus dans les pays en voie de développement dans des ghettos français , en ne vivant qu entre eux
je trouve que niveau intégration c est plus que moyen ..

25 05 2012
LaMouth

Quand tu vis a l’etranger, tu as des fois besoin de retrouver des compatriotes, qui parlent la meme langue, aiment la bonne bouffe et sont heureux de discuter politique ou sujets qui fachent jusqu’a pas d’heure… Mais seuls les expats peuvent comprendre apparement …

26 05 2012
marie

je suis d’accord Cécile
(au « LaMouth »), les critiques que j’ai essuyées sur mon blog de Dubaï (que je me plaignais quand je demandais avec nostalgie de la fraîcheur, des arbres…) l’étaient uniquement de non-expat…!
Une espèce d’intolérance (mâtinée de jalousie ?) qui voudrait qu’on n’a pas le droit de se plaindre, ou MEME d’être nostalgique pour un truc, ou d’avoir envie d’un truc de notre pays…
Etrange 🙂

Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :