Aude et la vie douce… en Martinique (DOM/TOM)

6 12 2010

 

J’ai quitté l’hexagone il y a 10 ans. Fraichement diplômée de l’école de sage-femme, j’ai pris le premier avion vers la Guyane, pour un p’tit contrat de 6 mois… qui s’est transformé en 4 années… Un département merveilleux, d’une richesse naturelle extraordinaire et peuplée de gens de tous horizons (brésiliens, haïtiens, chinois, libanais, surinamais, et bien sûr guyanais : créoles et « noirs marrons »). J’y ai passé des années superbes…

J’y ai trouvé ma paire et nous avons décidé de clore le chapitre Amérique du sud par un voyage de quelques mois en moto au Brésil, en Argentine, au Chili et en Bolivie.

J’ai ensuite passé quelques mois à Mayotte, expérience mitigée…

La migration a continué et nous avons passé 4 ans à La Réunion où notre petite fille est née.

La Réunion est un DOM très très beau, très varié, alliant le côté plage et montagne avec superbe.

Il y règne une belle atmosphère de mixité éthnique, la vie y est douce…

Les marchés sont riches, on y trouve à la fois des fruits et légumes tropicaux aussi bien que des haricots verts, des carottes et même des fraises (production locale) !

Mais la bougeotte étant plus forte que tout, nous avons continué notre périple jusqu’ici, en Martinique où nous sommes depuis 2 ans. Notre deuxième enfant y a vu le jour.

Alors, quelques réponses au questionnaire de Marie :

Les écoles sont bien entendues françaises. Ma fille possède un bel accent créole !!

La vie est douce, cool, peut-être un peu trop cool parfois… La langueur tropicale est parfois lourde… les démarches administratives rebuteraient plus d’un têtu !

La vie est chère, il faut compter en moyenne 30 à 40% de plus qu’en métropole. Mais les salaires de la fonction publique sont majorés, pas dans le privé (d’où de belles inégalités sociales…)

Le climat est tropical donc chaud et humide toute l’année mais cela ne nous pose aucun problème, au contraire !! Une période cyclonique existe de juin à novembre mais les passages de cyclones sont rares.

L’intégration est par contre assez difficile… Le passé colonial est encore très présent dans les mentalités… D’ailleurs, les martiniquais qui reviennent « au pays » après plusieurs années en métropole reçoivent un acceuil mitigé… La métropole n’est pas toujours bien perçue…

J’avoue que c’est le département où j’ai le plus de difficultés relationnelles. Je tourne souvent 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler… peur de froisser…

Cela pèse parfois, c’est ce qui nous fera partir…

Mais pour quelle destination ??

Nous n’avons aucune obligation de bouger ou de rester, nous sommes libres de nos destinations et du temps que nous y passons.

De ma fenêtre, je vois :

Nous habitons une jolie maison, à 20 minutes d’une plage accessible uniquement à pied. Notre voisin est une forêt domaniale… Et vivre sous les tropiques avec des enfants en bas âge est idéal : juste une couche et hop habillé ! Et puis, TOUS les repas se prennent sur la terrasse, avec cette vue :

***

Merci Aude !

 

Vous pouvez retrouver Aude sur son blog (et sa boutique) ici :

La semaine prochaine, nous rejoignons Alexandra, à Oslo !

Publicités




Solene, sa (petite) maison, ses patients creoles et les manicous… en Martinique (Dom Tom)

14 06 2010

Bonjour ! Je m’appelle Solene, maman de 2 petits loups de 4 ans et demi et 3 ans, mariee a M. A. Nous sommes francais tous les deux et aimons les voyages, les dépaysements, apprendre les cultures differentes de la notre.

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ?  Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

Nous habitons en Martinique depuis presque 2 ans pour une duree indeterminee.

Nous avons deja effectue un sejour de 2 ans aux Emirats Arabes Unis a Abu Dhabi, puis 1 an en Arabie Saoudite.

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ? Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opte pour le systeme anglais (ou autre) ? Avez-vous acces a d’autres pedadogies ?

Les ecoles sont francaises, les enfants y parlent bien souvent le creole dans la cour de recreation, mais les miens ne le parlent pas.

Il y a une ecole Montessori mais uniquement pour les petits jusque 4 ans.

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

Non, ils comprennent l’anglais, en parlent quelques mots, mais l’aine ayant eu des difficultes pour parler en francais, a la maison nous ne parlons qu’en francais, ils parlent en anglais avec les petits voisins et leurs cousins d’Angleterre.

4- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

Du vert partout !!! la mer, le soleil. (et surtout ce n’est pas l’Arabie Saoudite !!)

5- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

– la salete chez les gens et que ca ne les derange meme pas ! je suis infirmiere a domicile donc j’y suis confrontee tous les jours.

– la maniere d’elever son enfant, ce sont les grands-parents ou aines de la fratrie qui s’occupent de « l’enfant ». Ici on n’appelle pas par le prenom, on dit « l’enfant », tellement impersonnel ! (ex : une mere parlant a l’aine de son petit frere: « pousse l’enfant sur la balancoire. »)

– le climat social (avec des greves pour un oui, pour un non)

– que les antillais pensent que l’on vient tous de Paris et que l’on ne connaît rien a la vie !

6- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ?

Rien de particulier.

7- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

Les fruits ici sont tres varies, sucres, juteux !

Sinon, ici, beaucoup de plats en sauce, c’est bon mais je ne suis pas fan.

Ce qui nous manque, le bon fromage, le bon vin, la bonne charcuterie (surtout monsieur !) et pour moi les fruits rouges !!!!

8- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ? (genre graisse de mouton, fourmis grillees…Y’a tjs !)

Le groin et la queue de cochons, vendus en seau a cote du jambon…

9- La vie est-elle chere ?

Les loyers sont assez chers par rapport a la France, mais moins qu’au Moyen Orient.

La plupart des produits sont importes donc forcement chers. Et meme ce qui est fabrique localement est cher selon les produits (par exemple le pack de 16 yaourts est a plus de 7 euros)

Mais en mangeant les fruits et legumes ramasses dans la nature, on peut s’y retrouver surtout selon les endroits de l’ile ou on habite.

10- Cote conduite ?

Comme en France, a droite, mais tres imprudente, surtout pour les motos sans casque.

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Tout depend de quel cote de l’ile on habite et surtout de la facon d’aborder les gens… dans le sud, il y a beaucoup plus « d’etrangers » car la zone est plus habitee, developpee, touristique, alors que dans le nord, c’est des coins perdus, de la foret et des gens tres accueillants quelque soit ta couleur de peau.

Il faut se l’avouer, il y a quand meme beaucoup de racisme… apres il faut passer outre. Les greves de fevrier 2009 n’ont rien arrange.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Je ne parle pas creole, mais je commence a comprendre, avec mes patients qui ont une moyenne d’age de 80 ans, et qui parlent peu le francais, j’apprends.

13- Decrivez votre rue/cadre de vie (j’aime bien ce detail), votre maison/appart si vous le souhaitez, et s’il y a des particularites (par ex: les logements gigantesques a Dubai, 1 sdb par chambre…)

Nous habitons dans une petite residence de 14 logements (la plupart des maisons) perdue a la campagne. Nos voisins sont antillais, reunionnais, indonésiens, hollandais, italiens, j’aime beaucoup ce melange.

Nos autres voisins sont les vaches, les chevres, les manicous et des champs de canne a sucre. Il est fort agreable d’ouvrir sa fenetre le matin et de voir la foret !

Nous habitons une maison avec jardin dans laquelle nous avons mis une piscine pour les enfants. Et nous trouvons les maisons bien petites par rapport a celles du Moyen Orient !!

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Oh que oui, on peut faire selon le temps, des WE plages, foret, 4×4, escapade en bateau ou en avion dans les iles voisines. Apres c’est une ile donc on fait vite le tour, mais on ne s’en lasse pas pour le moment.

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Nous rentrons cet ete, cela fera 3 ans que nous n’y etions pas alles… ca fait long.

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Pas pour le moment, monsieur en aurait plus envie que moi.

La morosite des gens, le stress ne nous manque pas du tout ! et surtout le climat…

18- Quel est le climat ?

Le climat est tropical, avec la saison des pluies/cyclones de juin jusque novembre.

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Nous vivons a la francaise et a l’anglosaxone pour les repas.

La seule habitude locale que j’ai prise et les enfants aussi c’est de se lever tres tot ! Les enfants se levent a 5h30, et pour ma part de meme les jours ou je ne travaille pas, et 3h les jours ou je travaille.

Ici, a 4h les gens sont deja a faire leur marche quotidienne.

19- Y-a-t-il de la censure ?

Non aucune.

De ma fenetre je vois… du vert, et encore du vert !

Merci Solene !

La semaine prochaine on part…. a Dubai. C’est ou, deja, Dubai ???