Charlotte, les gaufres, le ciel et les 12 travaux d’Astérix… à Bruxelles (Belgique)

25 07 2011

Nous sommes arrives a Bruxelles a 2, mon mari et moi et nous en sommes repartis a 3, notre fille etant nee la bas.

 

1. Nous sommes restes pres de 3 ans et demi a Bruxelles entre 2007 et 2010. Nous y sommes arrives un peu par hasard mais tres contents, mon mari ayant trouve un poste la bas en contrat local. J’ai mis 3 mois a trouver un emploi dans ma branche, en contrat local egalement. Ce n’etait pas notre premiere experience de vie a l’etranger mais la premiere en etant reellement « poses ». Nous avions chacun eu des experiences de plusieurs mois en Amerique du Nord lors de nos etudes et revenions d’Australie ou nous avions passe un an avec un Working Holiday Visa. (Finalement, la ou nous habitons aujourd’hui)

 

2. Notre fille etant nee au milieu de notre sejour la bas, elle n’a pas connu l’ecole mais uniquement la creche, qui est tres arbordable et ou finalement, on peut toujours trouver une place.

Cependant, l’ecole est un sujet qui tient a coeur en Belgique et particulierement a Bruxelles ou la population est tres multiculturelle.

Bruxelles est une enclave bilingue en pays flamand, il y a donc des ecoles francophones et/ou neerlandophones, publics, privees, religieuses, des ecoles « europeennes », « anglaise », un lycee francais, des tas de pedagogies differentes, Montessori, Decroly, Steiner pedagogie dite active…Bref il y a du choix mais les listes d’attentes peuvent etre tres longues.

Notre fille etait en creche francophone mais dans un milieu tres multiculturel ou elle entendait frequemment du neerlandais.

 

4.  Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

En tout cas, pas le climat.. mais tout le reste oui! La facilitite d’acces, les parcs a profusion dans le centre ou pas loin, les sorties culturelles, les prix raisonnables, le fait qu’on y parle francais j’imagine aussi.. meme si on se sent vraiment dans un autre pays…Les belges sont vraiment sympathiques et plutot ouverts, des qu’on evite le sujet qui fache wallons-flamands.

 

5. Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ? 

Une certaine ouverture d’esprit peut-être liée aux multiples rencontres cosmopolites amicales ou professionnelles.

 

6.  Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

C’est un pays terrible pour le regime. Entre le chocolat belge, les gaufres (liegeoises ou bruxelloises), les frites, les carbonnades flamandes, Americain (nom belge pour le steak tartare) sans oublier la tres bonne biere, bref. c’est au moins 3 kg la premiere annee.. Et puis apres on se calme. Nous adorions la cuisine flamande.

Ce que nous ne trouvions pas ou plus difficilement : le bon pain dans notre quartier. Le bon fromage etait aussi tres cher et on le trouvait plus facilement dans les quartiers d’expatries (donc au prix d’expatrie).

 

7. Y a-t-il des plats typiques « etranges » ?

Pas vraiment, sauf si on considere que l’Americain dans un sandwich est un plat etrange.

 

8.  La vie est-elle chere ?

Globalement la vie est moins chere qu’en France, les salaires peuvent l’etre aussi. Les loyers sont beaucoup moins chers que Paris.

Certaines choses sont plus cheres qu’en France, comme les assurances, la sante, les produits menagers, internet et le telephone. (Les premieres offres Triple play arrivaient seulement lorsque nous sommes partis en 2010 a 60e par mois) D’autres au contraire sont bien moins cheres comme les sorties, l’essence, les cigarettes, les meubles. Au final, on s’y retrouve completement.

 

9. Cote conduite ?

Euh question joker? Nous trouvions (mais c’est tres personnel) que les gens conduisaient moins bien qu’en France. Sans doute a cause du permis qui ne se passe pas pareil et est moins strict. Par exemple, il nous arrivait de regarder de notre fenetre, quelqu’un mettre 10 min a garer sa mini la ou un mini bus pouvait le faire. (mais nous sommes moqueurs….).

D »un autre cote, il y a beaucoup de trafic, de densite et de voitures (la voiture de fonction fait tres souvent partie du package salarial.) et donc ca roule moins vite. Il y a donc beaucoup de petits accidents type accrochages, mais moins d’accidents tres graves comme en France.

 

Autre point, la signalisation…Souvent visible au dernier moment ou juste apres la sortie… ahem…Et sinon, des qu’on sort de Bruxelles, nous sommes en pays flamand et les noms de villes peuvent etre differents et pas traduits…Il peut etre utile de se renseigner avant sur le nom flamand meme d’une ville en Wallonie.

 

10.  Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

Ce qui nous agacait le plus :

– L’administration inefficace et ubuesque. Pouvait vite ressembler aux 12 travaux d’Asterix. Cela est principalement du a toutes les strates : communale, regionale, federale.

– Les taxes, contrairement a ce que beaucoup croient, la Belgique est un pays ou les salaires sont tres taxes, environ 50 %, voire 60% sur bonus et primes diverses (les conges payes payes par exemple…).Pour profiter d’un status fiscal interessant, ils faut etre deja riche et investir ou etre son propre employe. Du coup, il y a aussi pas mal de « black ».

– la quasi inexistance des distributeurs de billets par rapport a la france…C’est tres agacant, surtout quand au bout de 3 vides, on en trouve un qui n’accepte pas les cartes visa par ex.. C’est un challenge le week end de trouver du cash dans certains quartiers. Par contre, le systeme du cash out existe dans les supermarches. Comme en Allemagne on s’habitue a faire des gros retraits et trimballer tout un tas de billets.

– la proprete : le ramassage des poubelles, en tout cas dans notre quartier et dans le centre, pouvait parfois laisser a desirer. Il n’etait pas rare de voir des sacs poubelles oublies que personne ne venait ramasser pendant une semaine…et surtout les crottes de chiens. On pouvait lecher le trottoir parisien compare au trottoir de Bruxelles. Infernal. (surtout avec une petite de pres de 2 ans qui se roule par terre.)

– une certaine forme de petite delinquance. Il n’etait pas rare de retrouver sa voiture la vitre cassee le matin alors qu’il n y avait rien d’apparent…(d’ou les assurances voitures plus cheres). Ma boss s’est fait agressee trois fois a un feu rouge dans sa voiture, ils ont casse la vitre et tente de prendre son sac (ou pas quand il n’ y a rien mais le choc est la….). Ca nous agacait beaucoup a la fin. (attention sujet sensible…j’attends les commentaires…)

 

11.L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Oui et Non, la langue fait que, oui c’est facile de trouver des gens a qui parler, se faire comprendre pour tout etc etc. Le fait que la communaute etrangere soit importante fait qu’il est facile de faire des rencontres … d’etrangers.

 

Communautarisme oui et non. Entre wallons et flamands cela peut etre la guerre donc je dirais oui. Mais par contre en tant que francais nous n’en avons jamais souffert. Nous avions des collegues/copains flamands et wallons (et anglais et francais et…).

 

12.Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Donc pour le francais, ca c’etait fait. Il a juste fallu s’habituer au septante et nonante et quelques expressions pour etre dans le moule. Comme dit precedemment, Bruxelles est bilingue officiellement francais-flamand mais a 80% francophone. La deuxieme langue parlee a Bruxelles est l’anglais a cause/grace aux institutions europeennes.

 

Mon mari travaillait dans une boite anglaise, il n’a jamais eu besoin d’apprendre le flamand. (sauf pour papoter avec les collegues mais souvent, les gens sont tres respectueux et switch tres vite dans une langue commune pour ne pas exclure. )

 

J’ai pris des cours de flamand dans le cadre de mon boulot meme si je n’en avais pas vraiment besoin (surtout anglais/francais), plus par correction vis a vis de mes collegues. Mais du coup, je ne m’en suis jamais vraiment servie et je l’ai vite oublie.

 

En general, les belges travaillant a Bruxelles qu’ils soient francophones ou neerlandophones sont souvent totalement trilingues – francais, neerlandais, anglais.

Pour l’administration a Bruxelles, on peut choisir la langue dans laquelle on veut recevoir les documents, et tres souvent, cela est egalement disponible en anglais.

13. Decrivez votre rue/cadre de vie 

Comme precise plus haut, les apparts sont moins chers que Paris pour un standing bien meilleur. (les cuisines sont quasiment tout le temps equipees avec du materiel de qualite). Pour donner une idee, nous habitions un 3 chambres, 2 salles de bain, en duplex, neuf dans une maison historique du 17eme pour 900e par mois dans un quartier « gentrifie ».

 

Nous habitions le quartier des Marolles, populaire la semaine, bobo le week end, a 10 min a pied du Manneken Pis et de la grand place et 10 min de la Gare du Midi. Quartiers d’antiquaires et de brocanteurs ou tout etait ouvert le dimanche. Nous adorions notre quartier. (ou nous sommes arrives completement par hasard)

 

14. – Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Oui il est tres tres facile de partir en week end, la Belgique etant un petit pays. (Cela etant dit, eviter la route de la plage les weeks de beau-temps, le trafic est impressionnant). 1h20 de Paris en Thalys, 2h de Londres en Eurostar, les Pays Bas et l’Allemagne pas beaucoup plus loin. La Belgique regorge de jolies villes, Gand, Anvers, Liege…Les Ardennes pour un peu de nature (il y a meme une piste de ski!!!). Et Bruxelles regorge aussi de parcs et est entouree de forets, donc on peut passer aussi un week end au vert en restant a la maison…

Bruxelles c’est aussi un aeroport international et a 1h de route environ, Charleroi, pour les low-costs.

 

15. A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Particularite pour nous, notre famille habite en France a 1h de Bruxelles. Nous rentrions donc tres frequemment, en moyenne, 1 fois par mois que ce soit chez nos parents ou pour voir des amis ou pour partir en week end. Cela etait aussi tres pratique quand notre fille etait malade, 1h de route et nos parents pouvaient s’en occuper (ce qui est beaucoup plus difficile la ou nous sommes aujourd’hui…)

 

16. Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

La vie change si vite que nous ne dirons jamais jamais. Nous sommes bien a l’etranger pour l’instant. Nous aimons notre pays mais ce qui nous ne nous donne pas envie de rentrer en France est le rythme de travail que nous y avions, le climat, et surtout les perpetuels mecontents qui ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont d’etre ne/d’habiter dans un pays comme la France.

 

17. Face a quelle mentalite/habitude/defaut francais etes-vous + clement, avec le recul d’habiter a l’etranger ?

De facon contradictoire, le fait de raler? ;-)) Nous nous rendons compte que nous ralons toujours beaucoup… mais cela ne nous rend pas plus clements je pense, c’est juste qu’on prend plus de recul sur nous.

 

18. Quel est le climat ?

Comme le nord de la France, souvent gris, un peu de pluie, plutot frais. (rarement plus de 25 en ete) Parfois tres beau et souvent plutot moche. Nous avons eu beaucoup de neige 3 hivers sur les 4 passes a Bruxelles. Je ne sais pas si c’est le climat et la localisation geographique exacte, mais je trouvais les cieux magnifiques avec des couleurs incroyables.

 

19. Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Nous avions garde notre habitude de manger tard le soir (apres 20h) quand les belges mangent plutot vers 18h. Et aussi de nous coucher plus tard…

 

Les serres de Laeken

20. Y-a-t-il de la censure ?

Non pas de censure, meme la famille royale est assez exposee. Je dirais meme au contraire. Beaucoup d’ironie dans la presse. Il est vrai que parfois, il vaut mieux rire de la situation politique que d’en pleurer.

 

21. Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante » ;)

Anecdote depaysante mais un peu agacante. A Bruxelles (et en Belgique) la dame pipi est de rigueur… Et pas seulement dans les bars, mais partout, par ex, au cinema, au MacDo, au Quick…Preparez votre monnaie….(avoir une petite vessie et boire trop de biere peut vous couter cher…)

 

De ma fenêtre, je vois :

Le palais de justice

Des levers de soleil :

Merci Charlotte !

On attend maintenant le témoignage sur l’Australie 🙂

***

Je vous laisse avec Charlotte pour les vacances (quoi ? C’est pas exotique la Belgique pour les vacances ?), et je vous retrouve à la rentrée !

Si entre-temps vous voulez témoigner, envoyez-moi un mail : mariegervais2004 @ yahoo.fr (sans espaces évidemment)