Nathalie, son Doudou, son petit bebe en creation et sa rue en sable…. a Dakar (Senegal)

24 05 2010

Moi, Nathalie, 37 ans bientôt 38, française vendéenne d’origine et ayant travaillé 10 ans en Corrèze jusqu’à mon départ pour le Sénégal, gestionnaire de crèche, mariée depuis janvier 2009 à Doudou (et ce n’est pas une blague, c’est son vrai prénom à l’état civil) 47 ans, sénégalais, dakarois depuis sa naissance, comptable, papa divorcé d’une grande poupette de 9 ans. Pas encore d’enfants tous les deux mais je suis enceinte de 4 mois après 1 an d’essai (YES, c’est le bonheur) naissance de bébé métis en octobre, naissance prévue à Dakar.

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

J’habite le Sénégal depuis deux ans en durée indéterminée et c’est la première fois que je vis à l’étranger.

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ? Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opte pour le systeme anglais (ou autre) ? Avez-vous acces a d’autres pedadogies ?

La scolarisation est quasiment identique à celle de la France (ancienne colonie oblige !) juste une année supplémentaire entre la grande section et le CP appelée Cours d’Initiation, il a surtout pour but d’apprendre le français qui est la langue officielle même si la langue maternelle dans la plus grande partie du pays est le wolof. Les enfants étant scolarisés de plus en plus tôt, les enfants apprennent le français de plus en plus tôt également. Il existe un lycée français et beaucoup d’écoles plus ou moins grandes et réputées qui enseignent le programme français. Je n’ai pas connaissance de d’autres pédagogies, si ce n’est un jardin d’enfant Montessori mais je n’ai pas du tout approfondi le sujet, pas encore concernée !

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

Ils le seront mais français/wolof ne serait-ce que pour pouvoir communiquer avec leur grand-mère paternelle qui ne comprend pas le français.


4- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

  • Vivre au jour le jour
  • Prendre les blancs pour des porte-monnaie ambulants
  • Devoir tout marchander

5- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

  • Etre avec mon amoureux
  • Faire un métier que j’adore
  • Vivre sans stress et sous le soleil
  • La convivialité des Sénégalais

6- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ?

  • La convivialité et la disponibilité des Sénégalais
  • Leur sourire toute la journée même si on se connait pas
  • En un mot la teranga (l’accueil)

7- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

  • Le poulet de la dibiterie, épicé et cuit au feu de bois
  • Les oursins, les ormeaux, les crevettes, la lotte à des prix défiants toute concurrence (moins d’1,5€ le kilo)
  • Le thé sénégalais
  • Certains produits alimentaires sont très chers car importés : le fromage, le chocolat NOIR, le vin mais si on a les moyens financiers je pense qu’on trouve pratiquement tout.

    9- La vie est-elle chere ?

    • Beaucoup d’expatriés se plaignent du coût de la vie ici, perso je ne suis pas du tout de cet avis. Si on consomme des produits locaux (et il y en a beaucoup d’excellente qualité), que l’on vit dans des quartiers où vivent peu de blancs (et qui sont néanmoins sûrs), je ne trouve pas que la vie soit chère.

    10- Cote conduite ?

    • C’est l’éclate totale !!! chacun fait ce qu’il veut, comme il veut surtout les cars rapides et les taxis d’ailleurs… Les piétons et les charrettes peuvent surgir de n’importe où n’importe quand.
    • Ca demande un peu de concentration au départ et d’habitude mais maintenant je sais me faufiler en ville en France comme jamais avant !
    • La nuit en revanche pour moi c’est mission impossible, les noirs dans le noir on ne les voit pas et compte tenu de l’état de la plupart des véhicules l’éclairage est plus qu’aléatoire !

    11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

    • Je côtoie très peu d’Européens, uniquement professionnellement en fait. Mais je pense que c’est aussi lié au fait que l’on soit un couple mixte au Sénégal, du coup tous nos amis sont sénégalais et beaucoup voyagent souvent en Europe ou y ont vécu.

    12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

    • Je ne parle malheureusement pas wolof, je n’ai pas pris de cours, je trouve cette langue inaccessible et très loin de nos langues latines. Même si le français est la langue officielle, beaucoup de Sénégalais et même des jeunes ne parlent pas français. La télé et les radios locales ont énormément de programmes en wolof.

    13- Decrivez votre rue/cadre de vie, votre maison/appart si vous le souhaitez, et s’il y a des particularites

    • Nous vivons dans un appartement au premier étage très ressemblant à ce que l’on trouve en France. Notre rue est… en sable, pas de goudron, avec un boutiquier ouvert de 7h à minuit où on trouve tout : du pain, des couches pour bébé, du concentré de tomate vendu à la cuillère, de la super glue, du gaz, un vrai supermarché !

    14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

    • Alors, comment dire, oui, c’est facile mais il ne faut pas être pressé pour sortir de Dakar le vendredi après midi… Ni pour rentrer le dimanche soir… Il faut compter plus de 2 heures pour faire les 30km qui séparent Dakar de Rufisque. Ceci mis à part, il y a plein de jolis coins tout le long de la côte atlantique et même à l’intérieur et le pays n’est pas très grand.

    15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

    • Moi je « voyage » en France une fois par an, mon mari m’accompagne tous les 2 ans. Prochain voyage programmé pour les fêtes de fin d’année avec bébé.

    16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

    • Nous avons tous les deux construit nos vies professionnelles ici, nous n’envisageons pas de venir vivre en France.

      18- Quel est le climat ?

      • Ensoleillé toute l’année. Saison des pluies de juillet à septembre où là, pfffff, fait très chaud et avec l’humidité c’est le hammam 24h/24 (et dire que quand j’étais en France j’adorais y aller et je payais en plus !!!)

      19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

      • Je ne porte plus de montre et ne suis plus focalisée sur l’heure, horaires des repas à l’heure sénégalaise…
      • Je m’habille à la Sénégalaise (européanisée) chaque vendredi, c’est une tradition ici pour le jour de prière.
      • Notre appartement est meublé et décoré à l’européenne
      • Je regarde la télé et écoute les radios françaises (merci internet et le satellite)

      19- Y-a-t-il de la censure ?

      • Non

      De ma fenetre, je vois….