Laure, son sauna, son ponton et ses pullas… à Helsinki (Finlande)

18 10 2010

Nous sommes partis à quatre : lui, moi, elle et un tout petit lui de 3 semaines le jour du départ.

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? (contrat d’Expatriation ou en duree indeterminee…) Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

Nous nous lancions dans une expatriation de 3 ans et voila que nous entamons notre 5e année ici. Nous sommes en train de réfléchir à la 6e … Pour une première expérience, on peut dire qu’on aime et pourtant je ne sais pas si je souhaite vraiment faire une autre expérience après. Peur d’être déçue par une autre destination !!

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ? Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opte pour le systeme anglais (ou autre) ? Avez-vous acces a d’autres pedadogies ?

Une école française, petite, où tout le monde se connait et où mes enfants sont heureux comme des rois. Sur une île au milieu des arbres, un lieu de rencontre pour les mamans …

Sinon les enfants commencent l’école à 7 ans ici. Avant ils sont en crèche (directement après le congé maternité soit à 10 mois !!). L’état doit vous trouver une place dans les 3 mois qui suivent votre demande d’inscription mais attention vous n’avez pas obligatoirement celle qui est à coté de chez vous.

Alors mon fils a eu beaucoup de baby-sitters francophones à la maison et une nounou finlandaise qui ne parlait même pas Anglais mais qui était top !! Et pour ses 3 ans, mon fils a pris la chemin de l’école qu’il connaissait déjà par cœur.

Leur système scolaire est vantée dans la presse comme étant la meilleure du monde…. J’y mettrai un bémol. Certes leur système prend en charge chaque enfant mais quand ils ne suivent pas, ils sont mis dans des filières manuelles et ils n’apparaissent plus dans les statistiques du BAC. Quelques Françaises enseignantes de leur état ont fait des remplacements dans un lycée où l’enseignement finlandais est fait en Français et en Finnois. Les enfants sont tellement libres que s’ils ne veulent pas faire ce que vous demandez, ils lisent au fond de la classe ou jouent … Ca les a beaucoup choquées!!

la mer devant chez moi

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

Bilingues ? c’est pas près d’arriver, la langue est très difficile.

J’ai moi même essayé mais il y une quinzaine de déclinaison pour chaque mot avec souvent des changements de racine tel qu’on ne reconnait rien. Une de mes amies a réussi à acquérir des connaissances suffisantes pour échanger correctement sans pour autant être bilingue mais cela lui a pris 2 ans à raison de 6 heures de cours par semaine + du travail à la maison. J’ai manqué de volonté c’est sur.

Ce qui nous sauve ? ils parlent tous anglais !!! En 4 ans je n’ai croisé que 2 personnes ne parlant pas anglais : un électricien, un livreur !! Et ce sont des exceptions.

Ils sont modestes : souvent ils vous disent qu’ils ne parlent pas anglais mais en réalité ils maitrisent très bien !! De plus les Finlandais aiment la France et sa culture alors il arrive très fréquemment qu’ils parlent Français.

4- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

La Finlande c’est l’espace, la nature, tout d’abord. Les lacs, la foret, la foret, les lacs … Donc du calme

les lacs – au nord du pays

5- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ? (en positif, cote mentalite principalement)

On pourrait dire les Finlandais froids, moi je les trouve polis et réservés. Il n’est pas dans leur coutume de tenir la porte à une femme certes, mais jamais ils ne vous doublent dans une file d’attente, jamais ils ne vous prennent une place de parking, jamais ils ne vous bousculent, même quand vous allez à un concert de rock, …. ils respectent toujours votre espace personnel, ne hurlent pas dans les lieux publics …. On se sent en sécurité.

6- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

Du saumon sous toutes les formes, à tel point, que je ne peux plus en manger tellement je me suis gavée au début : cru, cuit, fumé, mariné, …. et je ne vous raconte pas toutes les sortes de cuisson différentes!

Les pullas, sortes de brioches à la cardamone et à la cannelle sont délicieuses.

Ils ont aussi des milliers de pains alors que les boulangeries n’existent pour ainsi dire pas!! On trouve dans toutes les grandes et petites surfaces des pains au seigle, au mais, à la pomme de terre, à toutes sortes de céréales, des petits, des gros, des portions, des fourrés, ….

Au début le chocolat noir me manquait mais en 4 ans, les magasins ont bien changés!! Et puis le chocolat est facile à importer.

D’après des anciennes, il y a 15 ans on ne trouvait que du choux, des pommes de terre, des carottes des saucisses et du saumon. Maintenant on peine encore pour trouver de bons haricots verts(ils sont gros, à grain et plutôt pour la soupe), des épinards frais, des blettes (j’en ai jamais vu), mais rien de dramatique.

Il faut dire que la cuisine française a sa réputation ici et un importateur français fournissant les restaurateurs ouvre gentiment ses portes aux françaises ….

le ponton au printemps

7- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ? (genre graisse de mouton, fourmis grillees…Y’a tjs !)

Il faut gouter :

– le renne et l’élan, en steak ou en « soupe »,

– des sandwichs, un peu étouffant typique de la Carélie aux pommes de terre ou aux harengs,

– les pirrakkas, espèce de pirogue en pate remplie de purée de pommes de terre ou de riz qui se servent telle quelle ou en base pour un toast, on rajoute du jambon, des œufs, des rondelles de tomates, de concombre ….

– des saucisses avec du fromage dedans …

8- La vie est-elle chère ?

La première année la vie est très chère car il faut s’équiper pour la météo des grands froids : chauffage pour le moteur et l’habitacle de la voiture (sinon on ne démarre pas ou les portières de la voiture sont gelées et ne s’ouvrent plus !!), les pneus neige obligatoires au 1er novembre, les bottes de pluie, les combinaisons de pluie, les bottes de neige, les combinaisons de neige, plus celle de laine qu’on met dessous, les cagoules, les moufles, les patins à glace, les ski de fond, les luges …

Mais après on découvre les marchés de 2e main, les échanges entre familles, les soldes…. et on s’en sort bien.

Les prix des logements sont au moins comme à Paris – et oui on est dans une capitale à Helsinki. Les voitures sont hors de prix : souvent les familles n’en ont pas ou une seule !! Mais le système des transport en commun très bien organisé et très fiable.

Et l’alcool comme les voitures est super taxé.

Par contre si on achète son alimentation au supermarché classique, c’est assez proche de la France.

le ponton a l’automne

 

9- Cote conduite ?

Ils sont très cools, respectueux des limitations, des priorités, c’est reposant de conduire ici !!! Il faut juste bien respecter les règles : se garer dans le sens de la circulation, à + de 4 mètres d’un passage piétons, ne pas toucher la voiture devant ou derrière en se garant, sinon ces rois du téléphone peuvent appeler la police pour vous faire verbaliser. Surtout qu’ils ont un système particuliers : avec votre numéro d’immatriculation, ils peuvent appeler un service qui leur donnera toutes vos coordonnées et même votre salaire ….

10- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ? (Pas + de 5 choses !!!!! :))

Leur manque de souplesse : ils respectent tellement les règles qu’on ne peut pas les faire plier même avec les meilleures raisons du monde !! D’un autre coté, c’est sans surprise et confortable.

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites

Vivre en Finlande est facile, s’intégrer est autre chose. Sans la langue, on ne peut pas aller très loin.

Pour moi, je dirai que c’est très dur d’avoir de vrais amis finlandais s’ils n’ont pas vécus hors de leur pays. Mais à l’école française, ceux que l’on côtoie ont envie de partager …donc c’est très sympa.

la mer gèle un peu

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Grace à une cinquantaine de cours, je sais dire quelques petites phrases et mon accent ne doit pas être trop mauvais car on me répond toujours en Finnois … alors là je sorts ma grande phrase favorite « minä en puhu Suomea » (prononcez « mina ènne pouhou souoméa » = je ne parle pas Finnois) et on continue en Anglais sauf une fois dans l’avion, l’hôtesse a cru que je lui faisais une blague !! Elle a insisté en Finnois …

 

13- Décrivez votre rue/cadre de vie (j’aime bien ce detail), votre maison/appart si vous le souhaitez, et s’il y a des particularites (par ex: les logements gigantesques a Dubai, 1 sdb par chambre…)

J’habite la capitale, mais sur une ile, heureusement raccordée à la terre ferme par une route qui la traverse. Nous ne sommes donc pas isolés. En pleine forêt, à 50 mètres il y a la mer. D’accord ce n’est pas les plages de sable blanc mais joncs, vase et ponton. Très typique d’ici !! Calme et apaisant. Notre habitation est une maison mitoyenne des 2 cotés. En fait nous sommes 11 en enfilade. Souvent les chambres sont au rez-de-chaussée et les pièces de vie au premier étage. Mais pas chez nous : chambre à l’étage, pièces de vie en RDC et sauna et salon post-sauna en sous-sol. A 5 minutes à pied de l’école par une piste cyclable/chemin piéton, c’est le grand luxe et la sécurité pur les enfants!

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Ici les embouteillages existent mais quand ils nous ont fait perdre 10 minutes sur un trajet c’est bien le maximum. Donc partir est très facile !!

On peut louer des mökkis (chalets) très facilement à 1/2 heure de la capitale, pleine foret et bord lac compris!! Et puis il y a aussi tous les bateaux type croisière qui nous attendent en centre ville pour aller à Tallinn ou Stockholm, l’aéroport à 25 minutes pour aller partout en Finlande ou dans le monde.

Le pays en lui même est assez typique mais peu différent d’une région a l’autre, à mon avis : des lacs, de la foret, de la neige, de la glace, … Donc il y a pas mal à visiter mais souvent nos repères de Français nous empêchent d’apprécier vraiment ce que ce pays a à offrir. Pas les châteaux de la Loire, pas les Alpes, pas les plages du Sud Ouest français … mais après quelques temps on change ses attentes et on peut vraiment apprécier la Finlande.

DSC01400 lacs et foret a 25 minutes du centre pour une journée promenade et pique nique

Bien sur il y a le Père Noel qui habite à Rovaniemi : visite magique pour les enfants !!!

Et les Muumi qui sont sur une ile à l’ouest du pays – ce sont des petits êtres de bandes dessinées. Les enfants les adorent

Mama Muumi

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

La première fois on a attendu 18 mois pour rentrer : j’avais peur de ne pas me sentir assez chez moi ici pour avoir le courage de revenir. Maintenant on rentre 2 à 3 fois par an : 3 h d’avion c’est vite fait et on reste une petite semaine en France, juste le temps de voir les grands parents.

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Le retour est prévu mais pour quand ? on ne sait pas encore !! La région parisienne avec les bouchons, l’agressivité ambiante, la violence, les classes surchargées, les files d’attente dans les administrations, … On sait ce qui nous attend !! Et bien bof … même si ça sera aussi la famille, les amis, la bonne nourriture, les vitrines gaies, on n’est pas pressé!! Et puis c’est surtout les impératifs professionnels de mon mari qui nous donneront l’heure du départ.

17- Face a quelle mentalite/habitude/defaut francais etes-vous + clement, avec le recul d’habiter a l’etranger ?

D’ici je vois mieux les défauts de nous, les Français, moi la première et bien je ne suis pas très clémente avec tout cela, au contraire. C’était mieux avant d’avoir pointé du doigt nos défauts.

18- Quel est le climat ?

Le climat, mon grand sujet d’inquiétude avant de venir habiter ici !!

Et bien l’été est aussi bien qu’en France mais jamais trop chaud et la mer fait qu’on dort toujours bien la nuit : un peu de fraicheur. Le printemps et l’automne sont très courts et l’hiver dure , dure et dure encore…. environ 7 mois !! 7 mois en bottes de neige, combinaison de ski, bonnet et autres moufles. Mais le froid est tel que tout le monde se couvre. Au diable la mode et l’élégance et au final on n’a pas froid même par -20° (température assez fréquente). Seul le vent additionné au froid est vraiment dur à supporter.

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Le sauna bien sur !! Institution nationale : électrique, au feu de bois, de fumée, avec baignade dans le lac à proximité ou la mer, privée ou public…. Au début, on le fait pour voir… et puis on devient accro !!! En tout cas à la maison c’est comme ça. Même les enfants adorent. C’est un peu un moment de fête pour nous : tous les 4 ensemble dans le sauna/salle de bain, les enfants jouent avec l’eau, entrent et sortent du sauna et n’ont pas froid :-). Et après le sauna il y a la bière à déguster en se détendant … avant de manger les saucisses. Je reconnais qu’on s’arrête à la bière, on n’est pas adepte de leur saucisses!!

19- Y-a-t-il de la censure ?

Non. En tout cas il ne me semble pas !! Même lorsqu’on parle avec les locaux, ils sont assez durs et honnêtes avec eux même!!

20- Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante » 😉

Le dépaysement vient avec l’hiver et le froid quand la mer est gelée … un spectacle magnifique !! On marche dessus, on skie, tire les luges, fait du patins à glace, du surf, et j’en passe … J’ai même vu des gens faire du vélo!!! Ce sont des promenades inoubliables et magiques. MAGIQUE vraiment … Même pour les Finlandais, c’est magique. Bien sur tous les ans il y des gens qui se noient si la glace n’est pas assez solide. Du coup, il y a ceux qui osent et ceux qui n’osent pas. Mais je vous assure quand il fait beau et que tout d’un coup vous avez l’impression que toute la ville est partie se promener sur la mer, c’est fantastique.

sur la mer, mon fils a ses débuts en patins à 2ans 1/2

vélo sur la mer

patins a glace sur un anneau tracé au tracteur sur la mer

Ici les terrains de foot municipaux sont transformés en patinoire avec le froid.

les PS et MS de l’école française sur le terrain de foot devant l’école

Sinon plus intime :

Le ponton devant chez moi est un superbe observatoire naturel surtout au printemps : on y voit des canards et leurs cannetons, un héron, toutes sortes de mouettes, de bernaches et même un couple de cygne et leurs petits.

Les matins de la période « chaude », je vais me baigner du ponton et sachez que les cygnes ne sont pas très amicaux quand leurs petits sont dans les parages. J’avoue même qu’ils arrivent a me faire annuler ma baignade matinale s’ils sont dans les parages. Cette année ils ont eu 5 petits. Un matin, je me pointe, surveille l’horizon, ne voit personne alentours alors super je me prépare à me mettre à l’eau quand j’entends un grand « qquuuiiiiiisschhh » qui me ramène a la réalité !!! Les cygnes et les petits étaient à 1 mètre du ponton… moi qui regardais au loin et me croyais tranquille !!! Je suis vite aller chercher mes enfants et l’appareil photo

« De ma fenetre, je vois…. » :

De ma fenêtre, je vois des arbres et si je me penche, la mer : regardez bien au fond ….entre les feuilles. Je reconnais tout est de la même couleur mais je vous assure c’est la mer Baltique.


 

 

 

Si vous voulez en savoir plus sur ce pays magique, je serai ravie de vous en dire plus!!

***

Merci Laure pour ce long témoignage super vivant !

Laure aura réussi le tour de force de me donner envie d’aller habiter en Finlande alors que je n’aime pas le froid…

Et je veux un ponton en face de chez moi !!!!

La semaine prochaine, on rencontre …. Emilie à Mumbai (Inde)