Un bain de langue : noyade ou pas ?

15 11 2011

Une fois n’est pas coutume, pour remettre les pendules de ce blog à l’heure, je fais mon propre petit message !

Dans le questionnaire et dans chaque témoignage revient la question de la langue… pour les adultes, les parents (surtout la maman, en règle générale), mais aussi les enfants.

Une « chance » (est-ce réellement une chance ?), le monde est presque entièrement anglophone aujourd’hui, la question se pose moins difficilement puisqu’on sait que dans 8 destinations sur 10, on pourra baragouiner in english. Oui, enfin… sauf dans beaucoup de pays asiatiques, sauf dans beaucoup de pays africains, sauf dans les pays où il sera mieux vu de parler français qu’anglais. Et sauf en France si on est étranger, où on parle bien mal la langue de Shakespeare 🙂 !

Bon c’est un peu comme McDo et Starbuck : parfois c’est un soulagement de tomber sur quelque chose de connu quand le riz lui-même est systématiquement épicé et qu’il ne reste que des mini bananes à manger pour les enfants (qui ne l’a pas fait ??), mais la plupart du temps, c’est agaçant de retrouver, au bout du monde, toujours les mêmes enseignes !

Bon au final, pas si évident que ça de se faire comprendre quand on débarque dans un pays à l’autre bout du monde !!

Stt quand on vient de France (non promis pas de débat sur l’apprentissages des langues en France)

Lorsque nous étions à Dubai, j’avais écris des post sur le problème de la langue, pour moi (désolée impossible de comprendre l’anglais indien ou pakistanais) et surtout pour les enfants, avec leur plongée angoissante dans l’école anglaise.

Et si j’ai posé cette question dans le questionnaire c’est bien parce qu’elle est vraiment cruciale : y pense-t-on réellement suffisamment avant de partir à l’étranger ? Se prépare-t-on suffisamment ? Prépare-t-on suffisamment ses enfants ?

C’est clair que l’immersion de quelques semaines dans un pays, via un voyage linguistique, est la meilleure des préparations à l’apprentissage d’une langue, c’est désormais prouvé scientifiquement, le cerveau entend, même s’il ne comprend pas, et retient les tonalités, les sonorités… L’apprentissage suit en douceur : la compréhension et la prononciation sont bp + fluides.

Jusqu’à 6, 7 ans, les enfants vont acquérir avec une facilité déconcertante la maîtrise de la langue ET de son accent. Tous les parents qui l’ont vécu doivent reconnaître que c’est réellement prodigieux !!! Et dans un pays « bilingue » comme peut l’être les Emirats, les accents anglais et arabes sont maîtrisés avec autant de facilité…

J’avais peur que les enfants perdent leurs début d’apprentissages, mais presque 9 mois après notre retour, ils comptent, récitent l’alphabet avec le même entrain, et stt le même accent qu’à Dubai ! Je pense (j’espère ?) qu’il leur restera une facilité pour l’apprentissage des langues, et notamment de l’anglais, qu’ils se seront fait une « oreille » à travers cette immersion.

Pour les adolescents, un séjour linguistique préparatoire une bonne idée avant de partir

Enfin voilà, j’ouvre une discussion, si ça intéresse certains de venir donner leur avis, partager leur expérience (bonne ou mauvaise), sur l’immersion, sur la suite quand on doit « rentrer au pays », ou leurs conseils pour les touts petits, les ado, les grands… ?

***

Lundi, on repart visiter le monde avec Marie-Paule, en Tasmanie !