Vanessa… en Kabylie (Algérie)

20 06 2011

Présentation de la «family » →

Moi : Vanessa, francaise, déteste tout ce qui est « carré, préparé, organisé au millimètre »

Lui : O., algérien et surtout kabyle, aime que tout soit « carré, préparé, organisé au millimètre»  (les opposés s’attirent dit-on, ça se confirme en ce qui nous concerne !!!)

Eux : L. 11 ans, princesse capricieuse et parfois souvent caractérielle, E. 7 ans, rêveur calin toujours indécis et N° Troiz en « fabrication » pendant les 8 prochains mois !!

Nous vivons en Algérie, plus précisément en Kabylie, à côté d’Akbou, une ville située à 200km à l’est d’Alger et à 60km à l’ouest de Béjaïa.

Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ?

Depuis avril 2011, pas de contrat de travail, je suis ici car mariée à un algérien !

Pour combien de temps ?

Pas de durée fixe mais un maximum de 4 ans. (la raison est expliquée plus bas)

Est-ce la première fois que vous vivez à l’étranger ?

Non, je suis née en France mais j’ai habité en Belgique jusqu’à mes 10 ans et plus tard j’ai vécu quelques mois à Barcelone en Espagne. Et sinon, en moins exotique… j’ai vécu dans à peu près tous les coins de France gràce à des parents qui avaient la bougeotte !! (Soissons, Grenoble, Montpellier, Nord etc….)

Béjaïa – Promenade de la brise de mer (vue sur le Cap Carbone au fond)

Comment se passe la scolarisation ?

Les enfants étaient déjà scolarisés par correspondance depuis 1 an avant notre arrivée ici donc nous continuons ce système avec les cours Pi. Grosse organisation et beaucoup de boulot mais ce système nous convient bien jusque là !

Y-a-t-il des écoles françaises ?

Il me semble qu’il y a un lycée francais à Alger mais vu que c’est à 200km de chez nous, je ne me suis pas trop penchée sur la question !!

Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opté pour le système local ?

Je ne les ai pas intégrés au système scolaire local pour 2 raisons :

La 1ère par rapport à la langue, ils ne parlent pas arabe.

La 2ème parce que suivre des cours reconnus par l’éducation nationale facilitera leur ré-intégration dans le système scolaire français lors de notre retour.

Avez-vous prévu de revenir vivre en France un jour ?

Mon rêve serait d’aller vivre au Canada, si ce n’est pas possible je veux rentrer en France pour que les enfants poursuivent leur scolarité là-bas, au moins à partir du lycée, c’est à dire dans 4 ans maximum pour ma fille ainée.

Qu’est ce qui ne vous donne pas envie de revenir habiter en France ?

La politique actuelle et la manie qu’ont les gens de se plaindre à tout bout de champ alors qu’ils sont loin d’être les plus mal lotis sur terre !! Les français (beaucoup mais pas TOUS je ne généralise pas !) ne se rendent pas compte des avantages qu’il y a à vivre dans un pays comme la France, tellement favorisé par rapport à d’autres !

Vos enfants sont-ils bilingues ?

Non, mais ils commencent (surtout l’ainée) à comprendre et utiliser des mots en kabyle. Ils vont commencer l’arabe en septembre, option rajoutée à leurs cours et assistent régulièrement aux classes de mon beau-père, prof de français. (ses cours se font à moitié en français, à moitié en arabe.)

Le petit dernier (ou petite dernière !) le sera forcément car il va entendre le kabyle ET le français dès sa naissance !

Qu’est-ce qui vous fait sentir bien dans le pays ?

Le fait de découvrir (de l’intérieur) une nouvelle culture, j’ai toujours été attirée par l’étranger, toujours eu envie de connaître des façons de vivre différentes.

La beauté des paysages et le climat sont également très importants !

Dans un autre registre, le coût de la vie est un gros avantage !

Et le fait d’être avec mon mari et mes enfants fait que je me sens bien tout simplement et ce serait le cas n’importe où je pense !!

Côté alimentation, Y-a-t-il des choses que vous adorez ?

J’aime que les légumes aient vraiment du goût ! J’aime aussi certains biscuits de marque francaise (LU) qu’on ne trouve pas en France !

Et j’adore les msemen (il me semble que c’est le bon nom… pas sûre !!), des sortes de crèpes à base de semoule, pliées en carré et fourrées d’une préparation (très piquante) aux blettes.

Msemen (photo tirée du site Okbob.net)

À l’inverse, Y-a-t-il des choses que vous ne trouvez pas, qui vous manquent ?

Ce qui me manque le plus c’est la crème fraiche liquide (je ne trouve que de la crème épaisse, au goût très prononcé !), les bonbons starmint de Haribo et les escalopes de poulets ou de dinde. (que je n’ai pas encore trouvées…. mais il paraît qu’il y en a donc je continue mes recherches !!)

Et en dehors de l’alimentaire ce qui me manque vraiment c’est les éponges végétales et les draps-housses ! (heureusement, j’en avais amené quelques-uns !!)

Y-a-t-il des plats typiques étranges ?

Il y a pleins de plats typiques, certains que j’apprécie, d’autres moins mais c’est une histoire de goût personnel, rien trouvé d’étrange jusque là !

La vie est-elle chère ?

Si l’on se base sur un salaire francais, la vie est très très abordable ! (on peut faire des courses pour 4 en ne se privant vraiment de rien, pour environ 100/120€ pour 1 mois)

Avec un salaire local, il faut vraiment consommer local, par exemple : un paquet de biscuit algérien coûte de 25 à 50 dinars alors qu’un paquet importé coûte de 200 à 300 dinars, pareil pour le chocolat (mais là pour moi y a pas moyen, je trouve le chocolat local ou même turque ou espagnol, vraiment mauvais !!)

Pour un salaire de base, (environ 15 000 dinars = un peu plus de 100€), même en achetant local, la vie doit être assez dure, je pense, et la viande ne doit pas être souvent au menu car elle est assez chère pour ce niveau de revenu qui est quand même assez répandu malheureusement !

Le carburant n’est pas cher du tout, par contre les voitures neuves ou d’occasions (trèèèès vieilles occasions parfois !) sont à des prix exhorbitants !

Paysage près d’akbou sur le chemin de la maison

Qu’est-ce qui vous agace le plus dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ?

D’abord, petite mise en contexte… Contrairement à ce que j’ai longtemps entendu dire en France, la Kabylie (du moins la région où je suis) est assez « conservatrice », le regard des autres, le qu’en dira-t-on sont très importants donc il faut s’habituer à faire les choses, à agir souvent parfois en fonction de ce que les gens peuvent penser, pas simple quand on est habitué à agir sans vraiment se soucier de l’avis des autres !

Et pour en venir à ce qui me « dérange » le plus, c’est tout d’abord le fait de ne plus pouvoir prendre un café en terrasse (en fumant une cigarette !!), car dans les cafés, il n’y a que des hommes !! La plupart des restaurants ont une salle dite « familiale » souvent un peu isolée par des paravents ou des vitres teintées où là il est correct d’emmener sa famille, c’est à dire sa femme et ses enfants si l’on en a.

Egalement, le fait que les femmes ne fument pas dans la rue, ce serait très mal vu, les hommes eux le peuvent !! (Le problème de la cigarette n’en est plus vraiment un pour moi depuis que N° troiz est en route….. 🙂

Mais surtout, quelque chose qui me dépasse (en bonne française jamais contente qui se respecte !), c’est d’avoir l’impression que les gens acceptent des choses que je trouvent inadmissibles !! Par exemple, internet est coupé sans raison, on attend, on continue à payer normalement bien sûr

et on n’a pas l’idée d’aller s’en plaindre à quelqu’un (service clients par exemple ?!)

Ça peut paraître anodin, ce n’est qu’un détail parmi d’autres et c’est la seule chose qui me vient à l’esprit à l’instant mais parfois ça concerne des choses bien plus importantes !!

Côté conduite ?

Euh… comment dire…

Je pense que si on arrive à conduire ici et à s’en sortir « indemne », on peut conduire à peu près n’importe où !

On dirait que le code de la route n’existe pas, par exemple, si on est sur une autoroute à 3 voies… on se retrouve avec 4 ou 5 voies formées par les automobilistes et des voitures qui arrivent et doublent de tous les côtés.

Egalement, lors des dépassements, c’est à celui qui forcera le plus le passage (celui qui a le moins peur si on veut ^^)

Le klaxon n’est pas une option facultative ici…. c’est indispensable !

Un avantage : On est tellement concentré qu’il n’y a pas de risque d’assoupissement !!!

Et malgré tout ça, je n’ai encore pas vu un seul accident !!!

L’intégration est-elle facile ?

Je ne sais pas du tout, déjà parce que je ne suis pas là depuis très longtemps ! Ensuite, je ne travaille pas et habitant un tout petit village et sans voiture, je ne sors qu’accompagnée de mon mari, pas de contact avec « l’extérieur ». Contacts amicaux s’entend, je ne suis pas une ermite coupée du monde non plus mais hormis la famille, il faut dire qu’à la base je suis assez solitaire.

Je ne ressens aucune animosité de la part des gens (dans la rue, administrations etc…), plutôt de la curiosité car les étrangers ne sont pas nombreux par ici et encore moins nombreux à venir s’installer !

Pour autant, je ne pense pas qu’il soit très facile de se lier avec les gens hors du cercle familial, déjà du fait de la barrière de la langue me concernant et ensuite… c’est culturel apparemment, les femmes ne se fréquentent qu’en famille (soeurs, belles-soeurs, cousines etc…) et se retrouvent entre elles lors de « cafés », mariages, fêtes…

Connaissez-vous la langue du pays ?

Non, je ne parle ni arabe, ni kabyle mon mari et toute sa famille proche parlant français ! Par contre, je comprends certains mots, phrases, expressions à force de les entendre et d’en demander la signification !

Décrivez votre rue/cadre de vie ?

Nous vivons dans une maison avec jardin dans un tout petit village, sur les hauteurs d’Akbou qui est une ville de 40000 habitants environ.

Dès qu’on ouvre la porte on est dans le vert avec une vue sur la ville et les montagnes aux alentours !

La maison est accolée à l’école dans laquelle mon beau-père est professeur, les enfants profitent donc des salles de classes en dehors des horaires scolaires et de la cour en plus du jardin !

Nous avons des arbres : citronniers, néfliers, abricotiers… On se croirait en vacances à l’année !

La maison en elle-même est simple, de plain-pied, 3 chambres très grandes au vu des standards français (environ 15/20 m²), 1 cuisine et 1 salle de bain avec wc et douche.

Une particularité… La plupart des maisons ne sont équipées ni d’eau chaude, ni de chauffage ici !!

L’absence d’eau chaude est très supportable en été, par contre en hiver… c’est une autre histoire !!!

Vue de la ville d’akbou et des montagnes du Djurdjura, à partir de la cour de l’école

Est-il facile de partir en WE ?

Nous n’avons pas encore de voiture (elles sont très chères ici comme je l’ai dit plus haut !!) donc il faut prévoir la location, aller la chercher, la ramener etc…

Ça limite un peu les possibilités pour l’instant, en attendant l’achat prochainement qui nous permettra de profiter un peu plus de tous les merveilleux endroits à découvrir !

Y-a-t-il beaucoup de choses à visiter aux alentours ?

Il y a Béjaia à 70km environ et beaucoup de choses à voir de ce côté là et Alger à 200km.

Les lieux à visiter sont surtout des lieux « naturels », des paysages vraiment magnifiques, par contre les infrastructures de loisirs sont quasi inexistantes !! (parcs de jeux, loisirs, piscines etc…)

À quelle fréquence rentrez-vous en France ?

Nous ne sommes pas encore rentrés vu que nous venons d’arriver, et aucun retour n’est prévu dans l’immédiat ! Nos éventuels retours dépendront du temps que nous passerons ici, mais je pense qu’une fois par an sera une bonne moyenne.

Avez-vous des habitudes ? (pris des habitudes locales ou au contraire gardé des habitudes françaises ?)

Je ne sais pas trop quoi répondre… pas encore l’impression d’avoir eu le temps de prendre des habitudes locales !

Mis à part peut être le fait de laisser mon mari gérer la plupart des choses à l’extérieur de la maison (administratifs etc…), alors qu’en France j’étais habituée à « tout » gérer !!

Y-a-t-il de la censure ?

Je ne sais pas, je ne suis pas assez habituée au pays et à ses habitudes pour répondre !

Une anecdote dépaysante ?

Pas vraiment un truc drôle mais plutôt quelque chose qui me « travaille »….

Je ne suis pas hyper sociable ou extravertie d’ordinaire, mais polie OUI…

Et depuis que je suis ici, je n’ose parfois même plus dire bonjour à un homme !!

Il m’est arrivé souvent en disant « bonjour, au revoir » dans un magasin par exemple, qu’on ne me réponde pas ou pire qu’on me regarde comme si j’avais carrément tenté une « approche drague » mdrrrr….

Donc maintenant la plupart du temps, c’est à peine si je dis « bonjour, au revoir, merci » et « bonne journée… » n’en parlons même pas, pour ne pas que ce soit mal interprété et je me dis que certaines personnes moins coincées doivent penser, soit que je me prends pour une petite bourgeoise supérieure ou alors que « les français n’ont vraiment aucune éducation » ^^ tout ça parce que j’ai dû tomber sur quelques « cas particuliers » !!

Qu’est-ce que vous trouvez dàns ce pàys que vous ne trouviez pas en France ? (en positif, cote mentalite principalement)

En premier, l’hospitalité, ce n’est pas un vain mot, quand vous êtes accueillis quelque part, vous êtes vraiment BIEN accueillis !

Ensuite, la vie quotidienne n’est pas des plus faciles et ça c’est valable pour tout le monde, et pourtant il y a toujours moyen de s’arranger, un coup de fil et il y a toujours quelqu’un prêt à rendre service, à vous déplacer si vous avez un problème de transport par exemple…

Et tellement d’autres petites choses importantes…. mais ma mémoire me fait défaut là, on va mettre ça sur le compte des hormones chamboulées !!!

Vue de Béjaïa à partir de la place Gueydon

(on reconnaît bien l’architecture datant de l’époque « française » sur le batiment bleu et blanc)

Face à quelle mentalité/habitude/défaut français êtes-vous + clément, avec le recul d’habiter à l’étranger ?

Je ne suis ni plus, ni moins clémente, j’ai toujours les mêmes opinions à ce sujet !

Quel est le climat ?

Il y a 4 vraies saisons :

Le printemps, températures agréables et très belles journées

L’été, pas encore testé mais il paraît qu’il fait très très chaud

L’automne et le début de l’hiver, températures très supportables et de belles journées jusqu’en décembre

L’hiver, beaucoup plus froid en janvier/février, de la pluie, de la neige dans les montagnes mais très rarement en plaines.

Finalement, c’est un climat assez ressemblant au sud de là France pour ceux qui connaissent, avec des températures quand même plus chaudes ici l’été.

***

De ma fenêtre je vois….

Pas de vis à vis, je vois surtout la verdure du jardin, une « mini jungle » avec des coins d’ombres bien appréciables !!! Au bout du jardin, je vois le minaret de la mosquée située juste en contrebas de la maison et en me penchant un peu, j’aperçois la ville en bas de la colline !

De ma porte d’entrée, je vois parfois un joli arc-en-ciel après un orage

Et tous les soirs, un beau coucher de soleil avec au loin les montagnes du Djurdjura !

(tous les arbres qui dépassent font partie de la mini-jungle du jardin !)

***

Merci Vanessa pour ce témoignage sur un coin du monde qu’on ne connaît que très mal…

La semaine prochaine, on part à la découverte de Hong Kong avec Anne !

Publicités