Valerie, son mari, ses 3 enfants, son chien et son chat…. a Melbourne (Australie)

10 05 2010

Valerie a eu l’audace d’inaugurer ce tout nouveau blog, qui, je l’espere, aura la vie longue … !

Elle raconte un bout de son quotidien avec un mari, 3 enfants de 5 ans, 4 ans1/2 et 18 mois, sa « toutoune un peu bete » et son matou…. au pays des kangourous, des barbecues publics et des maisons construites en allumettes et briquettes

***

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

En Australie depuis 2003, après qu’on se soit mariés en France et que mon visa aie finalement fait son apparition.

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ? Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opte pour le systeme anglais (ou autre) ? Avez-vous acces a d’autres pedadogies ?

Il y a quelques écoles françaises mais plutôt sur Melbourne. Nous on est en banlieue, et nos petits vont à la maternelle/à l’école primaire du coin.

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

J’aimerais bien mais j’ai lâché le Français quand notre grand qui ne parlait toujours pas à 3 ans a été diagnostiqué autiste. On jacte anglais seulement et ça va, il a fini par apprendre à parler (c’est le contraire, c dur de le faire taire maintenant !), mais moi j’arrive plus à m’y remettre.

4- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

La façon faux-derche de certaines personnes d’être trop enthousiastes, les sourires forcés (ça doit être un trait britannique, ou c’est juste ici, je sais pas).

La maternelle… On y met les petits qu’à petite dose, genre 2 fois 2h par semaine quand ils ont 3 ans, et 4 fois 3h à 4 ans. J’ai l’impression de m’être transformée en taxi!!!!

La pub à la télé… En gros, toutes les 8mins pendant un film. Ca gave grave.

Ici y’a une liberté de la presse un peu trop libre et pas de lois qui concerne les gens qui veulent pas passer à la télé. La façon dont tout le monde se mêle de la vie de tout le monde me gonfle grave : aux informations nationales, le soir, on voit un des gros bonnets, ou un des joueurs de foot du coin se balader avec sa copine, et tout le monde l’adore, la nana. Le lendemain, on apprend qu’elle a couché avec l’arrière cousin du petit neveu de la reine. Le 3e jour, on apprend que le joueur de foot en fait a fumé de la marijuana avec la belle sœur de l’arrière cousin. Et tout le monde veut tout savoir, ça fait pleurer dans les chaumières, on se bat dans les forums parce qu’ils auraient dû rester ensemble etc. Tout ça aux infos du soir ! Pendant ce temps y’a des gens qui meurent dans le monde mais ça on s’en fout. C’est ridicule.

5- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

L’espace, et puis le fait que tout est à découvrir, c’est génial. Le pays est immense et BEAU, et on a de quoi faire de bonnes balades pendant les week ends, ou des sorties plus loin pendant les vacances.

Les ‘moineaux’, de magnifiques perruches, des perroquets ! De la faune à gogo (je passe les détails sur les kangourous, koalas etc), et des arbres majestueux de dizaines de mètres de haut (ça doit aller avec le reste du pays, en grand), des fleurs de toutes les couleurs, la playa, le surf (nous on fait que regarder, hein).

Le fait que tout le monde a une chance. Qu’il y a pas les autochtones et les autres. Qu’on a le droit d’être Australien après quelques années, et du coup de l’ouvrir si y’a besoin.

6- Qu’est-ce que vous trouvez ici que vous ne trouviez pas en France ? (en positif, cote mentalite principalement)

Le fait que beaucoup soient immigrés (on se sent pas forcément à la maison, mais en tous cas, pas pire que les autres !!)

La gentillesse de beaucoup, les gens sont très ouverts (je sais ça dépend sur qui on tombe, comme partout), et on dit encore bonjour quand on croise qqn dans la rue. C’est quelque chose que j’ai vu se perdre en France et qui m’a beaucoup manqué alors que tout le monde était pour sa pomme.

Les magasins ouverts 24h/24, 7j/7 !!!!!!!!!!! Trop cool d’aller faire ses courses quand les mômes sont au lit, et que tout le monde est plus relax, de prendre son temps pour choisir etc.

7- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ?

Les food-courts. Pouvoir manger chinois à coté de mon mari qui aime ses sandwiches, et les ptis avec leur sushis. De BONS restos de toute nationalité à portée de main.

La viande, super tendre et pas chère ! Mes parents se gavent à chaque fois qu’ils viennent nous visiter et n’en reviennent pas ;o)

Le marché de Melbourne, où tout est frais et tendre et bon et beau… Avec les delis, où on trouve quelques trucs français exportés, et de super spécialités de partout dans le monde.

A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

Le fromage blanc me manque!! Les fromages français en général. Mais bon on trouve du kiri maintenant (la vache qui rit m’a jamais bottée). Le comté à plus de 50€/kg ça calme. Les recettes de tous les jours (je sais, je pourrais apprendre à le faire), genre, cassoulet, choucroute etc. Les baguettes croustillantes, (une ficelle… HMM), les croissants feuilletés, etc. Même si c’est tenté ici, c’est pas gagné !

Mais bon, j’attends qu’on rentre, je m’empiffre, et je rentre dégoûtée avec 7kgs de plus, prête à reperdre le tout (dans mes rêves) jusqu’au prochain voyage ;o)

Dans la série choses introuvables, la pharmacie française me manque : du coup quand on rentre je fais le plein en mytosyl, arnica en gel, doliprane suppos pour les tous petits etc. Oh, et quand je rentre, j’apprécie le linge de maison de maman : les odeurs ici sont différentes et j’aime trop la lessive française !! Mais après quelques sniffages dans la buanderie, je me sens mieux jusqu’à la prochaine visite ;o)

Les cloches des églises… Pas bcp d’anciens bâtiments ici, et je savoure les cloches quand on rentre :o)

8- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ? (genre graisse de mouton, fourmis grillees…)

Pas grand-chose de plus qu’en France. Oh… Si. Les Quarter-Pounders du Macdo :p Un bon gros steak haché et plein de sauce, qu’on déguste et qu’on sait qu’on va le porter pendant 2 mois sur les hanches, plein de bonnes choses. Miam ! Je sais je sais c’est pas étrange, mais j’arrive pas à penser à quoi que ce soit d’autre. Maintenant si on va dans un resto asiatique, on a droit aux spécialités du pays, serpent, pattes de poulet, etc, mais faut savoir ce qu’on commande.

9- La vie est-elle chere ?

Moins qu’en France, mais bon on est moins bien payés aussi. Tout se paie ;o).

10- Cote conduite ?

On roule à gauche, comme les britts. La conduite est vachement plus relax qu’en France, et comme le pays est grand et que ça prendrait des heures pour aller d’un coté à l’autre de la ville, on roule à 80 sur les boulevards. (Ca fiche un peu les chocottes quand le ‘petit’ autiste de 3 ans s’échappe de la maison alors que tu te brosses les dents et qu’on le retrouve sur l’axe routier à coté de la maison !!)

On fait demi-tour en plein milieu d’un carrefour, en toute légalité. C’est un peu comme à Dubai, avec de méga larges routes de 8 voies, et des terre-pleins (plains ?) centraux. Tout est grand ici, je me répète ??

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

C’est facile de se faire une place, surtout avec des petits.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

J’ai appris l’anglais de la 4e à la terminale et pis ensuite j’ai rencontré des gens d’un peu partout, et j’ai appris avec eux. Par contre l’Australien j’ai appris avec mon zom. Je sais, on parle anglais ici, mais y’a un bon pti accent du terroir qui fait que tu comprends pas tout tout de suite et que tu fais des fois tarte à sourire bêtement quand t’as pas compris :p Autant je pense pas que mon mari a un accent super fort, autant ma gamine en tient une sacrée couche, et je sais pas d’où elle l’a attrapée !!!!

13- Decrivez votre rue/cadre de vie, votre maison/appartement, et s’il y a des particularites :

Notre ‘ruelle’ fait 28kms et va de Melbourne aux ‘montagnes’ – comprendre… collines. On habite à la fin de la rue, mais on a un tram qui passe juste devant chez nous et qui va en ville en 1h. Les maisons ici sont pas bien chères (on paie surtout le terrain) mais sont construites avec des allumettes et des briquettes. Les fenêtres sont posées AVANT les briques et les tuiles, à même l’ossature bois !! On y sent tout, le vent, la pluie (non je déconne pour ça, sauf quand on a trop d’eau et que ça finit par rentrer quand même), on paie une fortune en chauffage parce que l’air chaud s’échappe de partout. MAIS en été, on meurt quand même de chaud dedans :p

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Ya pas mal de parcs animaliers, fermes etc. Aller en ville, découvrir les musées, sinon des tonnes de marches dans la nature, c’est pas cher, faut juste pas avoir peur des araignées grosses comme la main et des serpents. Oh, et des mouches…

Par contre, y’a des parcs partout. Et quand je dis un parc, c pas juste un peu de vert, c des TONNES de vert, avec des terrains de jeux pour les petits à chaque coin de rue, et des barbecues publics partout. Souvent chauffés au gaz ou électriques, payé par la commune, on arrive avec saucisses, viande, et fourchette, et hop, on fait chauffer ! Ya pu qu’à ouvrir le paquet de chipsTupperware de salade et on est bons pour un super repas pas cher :o) Du coup qu’on aille pique-niquer au parc d’à côté ou sur la route des 12 apôtres, on s’en sort avec un repas pas cher et trop bon.

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Pas assez souvent ! Ca devient plus cher à chaque fois qu’on rajoute un pti à la famille, et j’imagine qu’on va gentiment commencer à rallonger les périodes ici, maintenant qu’on a nos marques. A la fin de l’année on rentrera pour la 2e fois depuis 2003, et j’en piaffe d’impatience, ma famille me manque, surtout voir les neveux-nièces grandir, mes parents vieillir etc, ça me fiche le moral dans les chaussettes quand j’y pense ! Mais on aime trop voir les petits jouer ensemble quand on rentre, même si ils ne parlent pas la même langue, ils s’amusent comme des fous :o) On se réjouit pour les batailles de boules de neige Noël prochain !

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Non, en tous cas pas pour tout de suite, sauf si la situation devenait précaire avec l’un de mes parents etc. En attendant, on est ici pour la famille de mon chéri (ils sont plus mal en point), et puis on verra pour la suite. Ca voudrait aussi dire que je devrais bosser à plein temps et je suis pas sûre que je suis prête pour ça :p

Les conditions de travail là bas ne me manquent PAS, la froideur des gens, la délinquance, les conditions du monde politique… Par contre la sécu nous manque ! Je sais que ça a changé ces derniers temps, mais ici c’est TOUS les médocs qui sont payants, pas de remboursement du tout.

17- Face a quelle mentalite/habitude/defaut francais etes-vous + clement, avec le recul d’habiter a l’etranger ?

Le petit côté râleur (non, j’ai pas dit que j’aimais les manifs, ça me broute les gens qui passent leur vie à essayer de trouver une autre raison pour faire grêve. Ca existe pas les grêves ici !!). Je me rends compte que je suis une ronchonneuse en puissance ;o) et que j’aime l’ouvrir quand ça va pas. Ah mais.

18- Quel est le climat ?

Ouh ! La chaleur en été ! Autant l’hiver est comparable aux automnes français et fraîches journées de printemps (c’est rare qu’il gèle, peut être une fois l’an, sinon tous les 2 ans !), autant l’été peut être puant de chaleur. Le pire c’est les nuits, quand il a déjà fait chaud toute la journée et qu’on ne trouve pas d’air la nuit (les températures ne descendent des fois pas en dessous de 30° pendant des jours, voire des semaines)

La sécheresse, En été, on a pas de pluie des fois pendant des semaines, et tout devient poussiéreux. En attendant, c’est pratique pour les vitres, un coup de balai à l’extérieur et ça repart :p

On est en restriction d’eau depuis plusieurs années maintenant, on n’a pas le droit d’arroser comme on veut (seulement de 6 à 8h, 2 matinées spécifiques par semaine, et pas d’arrosages automatiques !). Pas le droit non plus d’arroser les pelouses (Un été, j’ai surpris mon petit à colorier de l’herbe en beige ; il savait pas que normalement, c’est pas couleur paille l’herbe !). On sent qu’on doit faire attention à combien on utilise d’eau pour tout.

En attendant c’est l’automne en ce moment, même si on a des températures hivernales (4° au petit jour), moi je suis aux anges :o) Il fait encore souvent beau, mais on sent qu’il pleut beaucoup plus facilement qu’il y a un mois ou 2, et ça, ça fait du bien aussi. Vive l’automne :o)

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Je roule partout ! Au lieu de marcher etc, je me rends compte que comme beaucoup de choses sont loin, j’oublie qu’on peut en fait aller à l’école à pied etc.

Je m’habille comme je veux, et j’en suis fière ! Ici, on voit de tout, des gosses en courses à 17h en pyj et chaussons, des gens qui s’habillent à la sac-de-patate, d’autres donnent l’impression qu’ils vont à un mariage, les 3e se baladent emmitouflés pendant que les 4e sont en tongs, et à moitié à poil toute l’année – sérieux, aujourd’hui, y’avait un gars qu’avait un bonnet et un gros pull en laine à coté d’un autre en short et tshirt. En plus, l’Australie est le 2e pays au monde en ce qui concerne l’obésité, donc là je me sens bien avec mes mini-rondeurs, j’ai quand même l’impression de pas être si mal lotie. :p Ca calme les complexes !

19- Y-a-t-il de la censure ?

Non, au contraire… La pub classée X dès que les coups de 23h ont sonné. Ca dérange un max.

20- Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante » 😉

Les uniformes à l’école. Je sais je sais y’en a des qui sont tartes (quand je suis arrivée, j’affirmais farouchement que si un jour on avait une fille, on devrait rentrer en France avant qu’elle doive entrer à l’école pour pas qu’elle à l’air cruche là dedans ;o) ), mais en attendant, qqs tshirts, 2 pantalons, des chaussettes noires, une paire de chaussures passe partout et tout le monde est content ! On se prend pas la tête tous les jours à se demander ce qu’ils porteront, parce qu’on sait qu’ils ont tous la même chose à se mettre sur les fesses chaque matin. Pas de disputes, c’est vachement plus simple. J’en suis à me réjouir de l’an prochain quand notre demoiselle entrera au CP  et que j’aurai plus à repasser toutes ses robes à froufrous ;o)

***

De ma fenetre, je vois….

… la grande route qui va de Melbourne aux vallons, avec un tram bien pratique qui nous amène tranquillement au coeur de la ville, et des voitures toujours pressées d’arriver à leur destination.


Merci Valerie, pour ce temoignage fouille et plein d’humour !

Publicités