Laurence, son tapis de Yoga, ses litchis geants et sa Cosmic Family… a Noumea (Nouvelle Caledonie)

28 06 2010

Laurence, professeur de hatha yoga traditionnel indien, Nicolas, infographiste, Lüna 10 ans et Merlin 22 mois.

  1. Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ?

Cela fait 3 ans que nous vivons en Nouvelle Calédonie et comptons bien y rester encore un bon nombre d’années. Nous avons tout lâché en France et avons fait le grand saut vers l’inconnu. Nous avions eu une expérience insulaire il y a 10 ans en Guadeloupe durant deux années mais pour des raisons professionnelles nous sommes rentrés sur la métropole pendant 5 longues années avant de vraiment réaliser qu’on ne voulait plus y vivre.

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ? Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opte pour le systeme anglais (ou autre) ? Avez-vous acces a d’autres pedadogies ? (Montessori, Steiner…)

La Nouvelle Calédonie étant un territoire français, Lüna est en école publique et suit le programme classique métropolitain avec des variantes en géographie et histoire plus localisées. Malheureusement, il n’existe pas sur le territoire d’écoles Montessori, ni Steiner. Une école bilingue, franco-australienne uniquement ou ira peut être Merlin dans 2 ans.

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

Absolument pas ; en revanche, Lüna a débuté l’anglais il y deux ans avec une britannique et a un très joli accent. La proximité des pays anglo-saxon Australie et Nouvelle–Zélande nous conduira à y séjourner et a y envoyer nos enfants régulièrement pour perfectionner leur anglais.

4- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ?

La conduite trop cool dans Nouméa un bras à la fenêtre ne dépassant pas 30 km/h et la conduite en état d’ivresse le week end en brousse, faisant passer le territoire à la première place Française de nombres de morts sur les routes chaque année proportionnellement aux nombres d’habitants.

L’aveuglement dangereux (pour motifs purement économiques) des désastres écologiques et de santé publique provoqués par les usines de nickel.

Le principe de monopole local en tout genre à commencer par celui d’Air Calin, la compagnie aérienne.

5- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

L’accueil, la beauté des lieux, un sentiment inexprimable qui me dit que c’est ici chez moi ou que cela l’a toujours été.

6- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ? (en positif, cote mentalite principalement)

La politesse est de mise, tous les gens se disent bonjour et se sourient ce qui, en arrivant de métropole, est plutôt agréable. l’accueil en tribu, le partage de coutumes ancestrales.

7- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

Instinctivement les fruits, les plus beaux, gros et délicieux litchis qu’il m’ait été donné de manger ainsi que les mangues, shadek (pamplemousse), avocat gros comme des œufs d’autruche, oranges juteuses, etc

Également moi qui ne suis pas viande à la base, probablement la meilleure viande de bœuf du monde ; les vaches évoluent dans sur domaines immenses et ne mangent que de l’herbe.

Concernant le manque, tous calédonien et surtout zoreille (métros) qui se respectent répondra le Nutella, interdit à l’importation et supplanté par un tartinella immonde.

8- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ? (genre graisse de mouton, fourmis grillees…Y’a tjs !)

Ah oui, oui, y a des trucs très très particuliers, des vers de bancoules (à voir dans les 2 kho lanta tournés ici), des roussettes (chauve-souris) en ragoût.

9- La vie est-elle chère ?

C’est peu de le dire, c’est tout simplement hors de prix. L’éloignement (frais de transport), les taxes à l’importation, plus la méga grosse commission que se prennent les 3 groupes alimentaires du territoire font que les fins de mois sont souvent dans le rouge.

Avec en prime les taxes d’aéroport les plus chères au monde et des billets d’avion hors de prix en raison d’un gros monopole local scandaleux (je sais je l’ai déjà dit mais j’adore le répéter).

10- Cote conduite ?

10 années de conduite à Paris, me permettent de conduire partout de manière vive et réactive mais j’ai désormais opté pour une automatique et c’est du pur bonheur quand on circule en ville. Sinon, je prends le scooter la matin car je commence très tôt et c’est Nicolas qui dépose les enfants. Nouméa est une presqu’île et c’est absolument magnifique de faire la route en bord de mer chaque jour.

11- L’intégration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’intégrer et de rencontrer toutes sortes de nationalités ?

Pour nous, l’intégration fut aisée, mais il est vrai qu’il y a malgré tout un fort communautarisme, les mélanésiens ne fréquentent pas les caldoches, les vietnamiens restent entrent eux et les zoreilles naviguent à vue entre tous ou entre eux.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Il y a plus de 28 langues vernaculaires sur le territoire et les îles et une véhiculaire, le français ; donc non, on s’en tient au français.

13- Decrivez votre rue/cadre de vie (j’aime bien ce detail), votre maison/appart si vous le souhaitez, et s’il y a des particularites (par ex: les logements gigantesques a Dubai, 1 sdb par chambre…)

Nous habitons en appartement sur Nouméa, c’est un choix car nous n’avons pas les moyens d’opter pour une maison intra muros, il faudrait s’éloigner et nous ne voulons pas passer notre temps en voiture. L’appartement est spacieux, lumineux avec une jolie petite terrasse. La mer est à une centaine de mètres, nous l’apercevons un peu.

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Même si Nouméa est une ville agréable en raison de sa situation ce qui en fait une petite californie du pacifique, dès que nous pouvons nous partons en brousse. La Calédonie s’étend sur 500 km de long et des paysages tous différents ponctuent la route ; ici, tout le monde campe, c’est un peu le sport national, la colman bleue (glacière), la tente et c’est parti. On privilégie beaucoup la côte est en Province nord mais aussi le sud, les rivières et puis il y a le lagon, le plus grand du monde. Nous n’avons pas de bateau pour le moment mais il nous arrive de sortir avec des amis, pour la journée ou camper sur un ilôt, c’est magique. Il y a également les îles loyeautés ; bref en trois années nous n’avons pas encore tout fait.

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Pour le moment, nous ne sommes pas encore rentrés mais en juillet 2011 on prévoit une petite virée.

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Absolument pas, on n’a pas du tout envie de revenir c’est clair. La qualité de vie en métropole est nettement inférieure à ici, la crise, les mentalités, bref c’est hors de question.

17- Face a quelle mentalite/habitude/defaut francais etes-vous + clement, avec le recul d’habiter a l’etranger ?

Comme je ne suis pas encore rentrée il m’est difficile de répondre, j’aimerais juste que le français soit moins raleur et conscient de la chance qu’il a d’évoluer dans un tel système de protection et d’aides.

18- Quel est le climat ?

Inversé à celui de la France, hémisphère sud oblige ! nous rentrons dans l’hiver qui reste clément, 25° l’après midi et parfois un petit 12° le matin; la mer devient très fraîche 20° d’où le retour des baleines et l’été reviendra vers novembre et les températures augmenteront mais grâce aux alizés c’est supportable. Il pleut aussi pas mal en mars/avril/mai/juin.

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Je suis devenue locavore, je mange local région pacifique, d’où beaucoup de produits australiens gluten free et produits calédoniens ; j’ai abandonné le fromage, trop cher mais ma maman m’envoie toujours le EllE, Marie claire maison et j’adore comme tous les français de l’étranger écouter Allo la planète sur France Inter le matin.

19- Y-a-t-il de la censure ?

Non.

De ma fenetre, je vois…..  » :


Merci Laurence !

Pour aller faire un tour sur le blog de Laurence, cliquez sur l’image !

Une question me vient aux levres … « Pourquoi le Nutella est-il interdit a l’importation ?? »


La semaine prochaine, on change de continent… direction New York !