Emma, ses gîtes, son verger et sa soif de bougeotte, dans l’Algarve (Portugal)

20 09 2010

Bonjour, je m’appelle Emma et depuis bientôt 3 ans, nous habitons le Portugal avec nos quatre zouzous : Juliette 14 ans, Léo 12 ans, Félix 9 ans et Lili 5 ans.

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

Cela fait bientôt trois ans que nous avons décidé de venir nous installer ici. Nous avons tout vendu en France (maison, meubles, voiture, ect…). Envie de tourner la page, soif de changement.

Pour mon homme et moi, ce n’était pas la première fois, on a pas mal voyagé. Lui essentiellement entre les USA (le Wisconsin) et la France, son papa est de là-bas. Et moi, dans pas mal de pays.

Nous partageons cette soif de la « bougeotte ». Même lorsque nous habitions en France, nous déménagions tous les 5 ans. Juste le temps de faire la rénovation de la maison et de la vendre.

Mais cette fois ci, c’était le « grand saut ». Mais pas tout à fait à l’aveuglette quand même.

Nous connaissons le Portugal depuis 15 ans. Nous y sommes venus la première fois, en amoureux. Trois semaines de camping dans ma Golf ! Nous n’avions pas d’enfants mais nous nous étions promis un jour de leur faire découvrir ce superbe pays.

Nous sommes venus en vacances dans l’Algarve (région sud-ouest du Portugal) plusieurs fois dans l’année, à presque toutes les saisons. Et nous aimions de plus en plus.

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ? Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opte pour le systeme anglais (ou autre) ? Avez-vous acces a d’autres pedadogies ?

Pour nous, une scolarisation autre que portugaise ne nous est même pas venus à l’esprit. Si nous venons vivre dans ce pays, c’est pour y vivre comme les autochtones et non comme des étrangers.

Il y a une école française à Lisbonne et plusieurs écoles étrangères : anglais, allemande et hollandaise. Il y a aussi une petite structure de l’école Steiner.

Les 6 premiers mois scolaire ont été assez difficiles. Mais très vite (environ 5 mois), les enfants ont acquis la langue et tout c’est bien passé. Ils ont pu se refaire un cercle d’amis et participer à la vie sociale.

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

Oui, et presque trilingues pour les plus grands : français, portugais et anglais.

4- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

Le rythme !

Ici, on prend le temps de vivre tout simplement.

La mentalité aussi.

Ici le « regard » de l’autre n’existe pas. Il n’y a pas de jugement. On t’accepte comme tu es.

Nous le vivons comme un « soulagement » en comparaison à la France.

Il faut bien admettre que nous avons une façon de pensée un peu « baba cool ». Cela ne nous dérange absolument pas de nous lever le matin et de rester toute la journée en pyjama. Pour exemple, Lili a passé tout son été en sous vêtement (débardeur+culotte) et maillot de bain tout l’été. Et Félix l’a passé pieds nus (j’ai tout de même acheté une paire de tong pour notre séjour à Lisbonne) Il faisait si chaud.

La douceur de vivre.

Le climat aussi : l’hiver (Décembre et Janvier) il fait au plus froid 10°, le matin. Mais dés 10h00, il fait 15°-17°.

6- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

L’alimentation ici est assez bon marché. Nous trouvons de bons légumes et fruits tout au long de l’année et je ne vous parle même pas de poissons ! un délice.

A la base, la nourriture portugaise est assez saine. Le repas typique se compose d’une salade composée de laitue+tomate+oignon+origan+huile d’olive, d’une soupe de légumes maison, d’un légume et d’un poisson grillé.

A la cantine de l’école par exemple, les produits frais sont livrés tous les matins. Il y a tous les jours une soupe de légumes différente faite sur place.

Côté alimentation, nous sommes comblés. Mais il y a quelques petites choses qui me manquent, comme les éponges par exemple ! Ma famille m’en ramène toujours lors de leur visite. Ici les éponges sont en synthétique. Et puis pour tout ce qui est bricolage, ce n’est pas facile. Il faut toujours courir de droite à gauche et quand vous rénovez des maisons (comme nous le faisons) vous perdez beaucoup de temps sur la route.

7- Y a-t-il des plats typiques ?

La morue. Le plat le plus connu est la brandade de morue.

8- La vie est-elle chere ?

Non. L’alimentaire est bon marché. Tout ce qui concerne la scolarisation est gratuit (ramassage de bus à la porte de la maison, repas de cantine à 1.20€, activité sportive gratuite, ect). Il n’y a pas de frais de chauffage et la plupart des terrains sont équipés d’un puits avec une pompe, donc pas de facture d’eau non plus. Par contre, l’essence est au même prix qu’en France et l’achat d’une voiture est beaucoup plus élevé.

9- Cote conduite ?

idem à la France. Mais attention, les portugais roulent très vite et comme des fous !

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Les portugais sont des gens simples et accueillants à une seule condition : d’arriver avec le sourire et sans préjugé.

Dans la région de l’Algarve, il y a principalement les nationalités anglaises et allemandes. Pas de français, malheureusement.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Les enfants ont appris la langue très rapidement avec l’école mais ce n’était pas notre cas. Nous avons passé les premiers 18 mois à rénover nos maisons, que nous louons maintenant aux touristes (www.casawestalgarve.net). Nous comprenons maintenant le portugais mais le parler reste encore difficile. Nous réussissons à nous faire comprendre dans un langage simple. Le vocabulaire manque et la conjugaison aussi.

13- Decrivez votre rue/cadre de vie

Nous habitons une ferme typique de l’Algarve que nous avons rénovée. Les murs sont en terre, puis enduit. Les pieces et les ouvertures sont souvent petites pour garder la fraicheur en été et la chaleur de la cheminée en hiver. Il n’y a pas de chauffage. Un petit détail amusant, vous trouverez des bidets dans toutes les salle de bains portugaises…sauf les notres !

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

L’Algarve est une région très riche. Vous avez bien sur de superbes plages, mais aussi des villages typiques à flan de montagne car la caractéristique de l’Algarve est d’avoir « la montagne qui tombe dans la mer » comme le disent les guides touristiques. Il y a beaucoup de falaises aux couleurs safran, ocre et rouge.

Mais vous avez aussi la montagne de Monchique qui offre un point panoramique superbe sur toute la région et son village est adorable, vous pouvez y manger des spécialité culinaires de montagne très différentes de ce que l’on peut manger en bord de mer et à seulement 30min de route.

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Nous retournons en France pour les vacances de Noël.

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !

En fait, rien ne nous donne envie de revenir vivre en France. Le Portugal n’est pas bien loin. La famille et les amis peuvent facilement nous rendre visite et nous de même.

17- Face a quelle mentalite/habitude/defaut francais etes-vous + clement, avec le recul d’habiter a l’etranger ?

Le rythme de la vie portugaise correspond mieux à notre style de vie. Nous sommes heureux ici. En France nous arrivions pas à trouver notre rythme.

18- Quel est le climat ?

Les étés sont chauds. Voire très chauds. Avec un peu de vent (qui est le bienvenu par grosses chaleurs).

Les hivers durent entre 2 et 3 mois (dec-jan-mi fev). Il y a un peu de pluie (environ 3 semaines), mais il y a beaucoup d’humidité durant tout l’hiver.

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Nos habitudes deviennent de plus en plus portugaises. Nous ressentons la différence lorsque nous rentrons en France (ce qui m’angeoisse à chaque fois).

Ceci dit nous restons intransigeant sur quelques points de l’éducation «  à la française » : la politesse, savoir se tenir à table, etc…


« De ma fenetre, je vois…. » :

Notre verger. Nous avons le chance d’avoir un terrain de 4 hectares avec arbres fruitiers, lac, forêt d’eucalyptus et montagne.


Merci Emma !

Ben moi je dis… que ça me donne envie de repartir illico en vacances…

Et pour découvrir l’Algarve et aller y passer quelques jours heureux… un petit coup d’oeil (vite conquis) sur les gîtes retapés par Emma et sa famille !

Toutes les info par ici :

Et le blog d’Emma :

La semaine prochaine… direction… ben je ne sais pas encore !

Publicités