Eric, sa douche, ses gnomes et ses tartines… à Reykjavik (Islande)

8 11 2010

 

Cette semaine, un témoignage un peu particulier : finies les lectures passives devant l’écran avec le petit café/thé vert du matin : au travail les petites mains !! Cliquez sur les images pour accéder aux articles développés sur le très intéressant blog d’Eric, dénommé Lislandais (tout attaché).

Avec même de l’humour dedans !

La famille compte deux adultes téméraires qui vivaient en Bretagne et décidèrent de partir sur l’île aux volcans avec leurs enfants : 4 innocentes créatures âgées à l’époque de 8 à 16 ans.
Pour en savoir plus sur ces êtres exceptionnels :
clic !

 

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

Nous sommes arrivés en août 2007. Mon épouse travaille comme responsable du back-office d’un concept store ouvert à Reykjavik (http://www.kisan.is/) et plus récemment à New-York (http://www.kisanstore.com/). Et je m’efforce quant à moi de percer dans le journalisme après avoir dirigé une agence conseil en communication spécialisée.

clic


Ma première expérience de vie à l’étranger ? Au Sénégal il y a 25 ans


 

2- Comment se passe la scolarisation ? Y-a-t-il des ecoles francaises ? Y avez-vous mis vos enfants ou au contraire avez-vous opte pour le systeme anglais ? Avez-vous acces a d’autres pedadogies ?

Je fais court : pas d’école Française. Ecole privée catholique pour les deux plus jeunes (un choix dicté par la proximité de l’école en question de notre domicile; double cursus pour les deux plus âgées (CNED et lycée).

 

3- Vos enfants sont-ils bilingues ?

Tous parlent plus ou moins bien anglais. Les trois plus jeunes maîtrisent l’islandais (l’aînée fait désormais ses études en France).


5- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ?

Une synthèse de la réponse aux deux questions me semble pouvoir être donnée ici : CLIC !

 

Vous n’avez pas les pouces fatigués de si bon matin ? Non… Parce que ça serait vraiment dommage de manquer ce soliloque… !

« Ici, en décembre, rien que le trajet de chez toi jusqu’au magasin, quand il fait déjà nuit à 15h00 et qu’un vent glacé t’envoie ses arômes iodés et fait virevolter des flocons gigantesques sur une capitale tapissée de blanc, s’apparente davantage à une aventure polaire qu’à une hyper galère. Facile alors de s’imaginer en trappeur des temps modernes et de laisser ce « violent bonheur » t’envahir totalement. »

 

7- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ?

Les couilles de mouton peut-être. Voire le requin pourri.

«Etrange» est un euphémisme.

 

8- La vie est-elle chere ?

Elle l’était ! Elle l’est un peu moins depuis la crise sous réserve que vous puissiez payer en euros.

 

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

A vrai dire, les ours en phase d’hibernation intensive me paraissent plus enclins à se faire des amis que nous ne le sommes. J’exagère un peu. Cela dit, quelques plaisantes rencontres autochtones mises à part, nous vivons un peu à l’écart du monde.

 

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Nous avons commencé à prendre des cours.

 

13- Decrivez votre rue/cadre de vie

Notre maison (grande, avec jardins) est plutôt bien située, à quelques minutes à pieds du centre de Reykjavik.

 

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Oui. Oui.

 

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Tous les deux mois environ.

 

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ?

Non, nous n’avons pas envisagé cette éventualité. Un déménagement à New-York est à l’étude. Mais certainement pas en France.

 

18- Quel est le climat ?

Hibernation en hiver.

clic

Insomnie en été.

clic

 

19- Avez-vous des «habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire garde des habitudes francaises ?)

Une journée type ?

clic

clic


« De ma fenetre, je vois…. » :

Une rue d’un côté. Un jardin de l’autre. Des montagnes alentours.

 

Merci Eric !

Si vous voulez suivre les aventures d’Eric, (allez, soyez pas rancunier, il était très beau ce volcan en éruption), c’est par ici :


Dépêchez-vous, c’est bientôt la nuit !!

(et vivent les Bretons !)

(si, si.. ça s’écrit bien comme ça « vivent les Bretons »)

 

PS: si vous avez des questions d’ordre touristique à poser à Eric…. adressez-vous plutôt à l’Office de tourisme islandais 😉

***

La semaine prochaine, changement de cap : on rejoint Gladys au Kosovo !!