Martine, les volcans de boue, la fête des femmes et les « covrigi »… à Galati (Roumanie)

17 10 2011

 

Bonjour, je m’appelle Martine, j’ai 45 ans et je suis infirmiere… en disponibilite a duree indeterminee pour suivre mon mari.

Mon mari, Herve, 44 ans, travaille en Roumanie en tant qu’expat‘

Mes enfants : Eloise 5 ans et Eliot 3 ans. Tous les 2 au jardin d’enfants

 

1-Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ?

Nous habitons en Roumanie, a Galati (prononcer galatz), depuis bientôt 2 ans, puisque mon mari est arrive le 1er novembre 2009 et que j’ai debarque avec les 2 enfants le 10 decembre 2009. Galati est une ville industrielle de 300 000 habitants, plutôt moche, sur les bords du Danube, (qui n’est pas bleu, en tout cas, pas ici !), a la frontiere de la Republique Moldave, et a quelques kilometres de l’Ukraine. Nous sommes a moins de 300 km de la capitale, Bucarest, mais il faut environ 4 heures en voiture pour y arriver…

Arrivée à Galati

Herve a un contrat d’expatrie pour 3 ans … lorsque nous sommes partis, tous nos amis nous ont plaint de partir… en Roumanie et se demandaient si c’était une punition… pas du tout, c’était un choix, pris a 2, et nous en sommes ravis!

Nous ne savons pas ou nous irons l’annee prochaine. Nous esperons decouvrir d’autres pays. Nos criteres sont : bien sur, le travail d’Herve, puis, l’education des enfants (ecole francophone ou anglophone) et enfin pour moi, que je puisse me plaire dans le pays, dans la vie de tous les jours.

C’est la 1ere fois que nous partons en famille a l’etranger ; sinon, Herve a fait une partie de ses etudes aux Etats Unis. Quant a moi, j’ai beaucoup bourlingue a travers le monde, en tant que celibataire avec un diplôme d’infirmiere en poche…

 

2-Comment se passe la scolarisation ?

Contrairement a ce que j’ai dit plus haut, les enfants sont scolarises dans une ecole privee roumaine. Ils sont dans une « gradinita », c’est-à-dire jardin d’enfants. Ils parlent donc roumain couramment en quelques semaines…

A Galati, il n’y a pas d’ecole francaise. A Bucarest, il y a un lycee francais et un lycee anglophone. En dehors de la capitale, il n’y en a pas ou tres peu.

Nous sommes tres satisfaits du système scolaire roumain, en tout cas, pour les petites classes. Quand nous sommes arrives en plein mois de decembre, toutes les ecoles publiques etaient completes ; c’est pourquoi nous avons mis nos enfants dans le prive. C’est une ecole tres privilegiee, et tres chere (plus de 200 euros par mois, cantine comprise) : petits effectifs (une quinzaine d’eleves par classe), 2 maitresses par classes, beaucoup d’activites payantes (piano, danse, piscine, sorties culturelles). Normalement, les maternelles commencent a 3 ans mais celle ou nous allons a une partie « creche » et Eliot a commence a 18 mois, dans la section « bebes ». En Roumanie, les maternelles finissent un an plus tard qu’en France, et les eleves rentrent donc a l’ecole a 7 ans.

Les petits roumains font la sieste longtemps. Il n’est pas rare qu’un enfant de 8 ans fasse encore la sieste. Mais les roumains se couchent beaucoup plus tard que nous. (en été, les squares sont pleins jusqu’à 22 heures, voire plus!) Je ne connais pas bien le reste de la scolarite, mais je sais que les eleves ne vont a l’ecole que le matin (primaire et college) ou l’apres midi (lycee). Par contre, les ½ journees peuvent etre tres longues : de 7 heures du matin jusqu’à 12 ou 13 heures, ou alors de 12 heures jusqu’à 19 ou 20 heures ! en fait, ils ont quasiment des journees mais regroupees en ½ journees ! ils ont un peu moins de « petites » vacances qu’en France, mais les grandes vacances plus longues : la rentree se fait le lundi de la semaine du 15 septembre, et la sortie le vendredi de la semaine du 15 juin.

 

3-Vos enfants sont-ils bilingues ?

Eloise et Eliot sont parfaitement bilingues. Ca ne s’entend pas qu’ils sont francais quand ils parlent roumain. Quand ils jouent ensemble, c’est souvent en roumain. Au debut de notre sejour, lorsqu’on m’abordait dans la rue, je ne comprenais pas et Eloise, grace a l’ecole, a tres vite compris. Je lui demandais de me traduire mais elle ne comprenait pas que je ne comprenne pas, et elle repetait en roumain! Maintenant, quand ca arrive, elle traduit.

 

4-Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

Je ne sais pas. je suis chez moi ici, entouree des miens. On y est bien.

 

Folklore roumain 

5-Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ? (en positif, cote mentalite principalement)

Les horaires de la poste : ca ouvre a de 7 heures a 19 heures du lundi au vendredi et le samedi matin

La fete de la femme, le 8 mars. Tout les hommes offrent des fleurs et autres cadeaux aux femmes. Dans les restaurant, dans la rue, idem. C’est super agreable. Surtout que 8 jours avant, c’est la fete du printemps, « martisor » et que tout le monde s’offre de petits porte bonheur, avec des fils tresses rouge et blanc.

Une autre occasion surprenante de donner/recevoir des fleurs : la rentree des classes. Tous les eleves apportent des fleurs a leur maitresse. Malheureusement, n’est ce pas déjà un debut de corruption ? ( cf question 10)

 

6- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

La nourriture est tres rustique, plutôt grasse mais delicieuse. Il y a beaucoup de plat mijotes des heures, genre potee, etc… L’accompagnement de la viande n’est pas des pommes de terre ou des pates mais de la polenta.

A tous les coins de rues, on trouve des « covrigi» chauds en vente sur des stands. Ce sont des sortes de petits pains en forme de couronne, saupoudres de sesame, de graines de pavot, ou d’ amandes. Delicieux et ca ne coute rien ! entre 0.5 lei et 1.2 lei, suivant la grosseur.

Sinon, un repas roumain traditionnel commence par des entrees froides et/ou chaudes, puis une soupe, puis un plat de viande ou poisson avec legumes et polenta, et enfin un dessert. Les entrees sont souvent servies en plateaux avec des tas de specialites dessus, en petites portions tres colorees, a partager entre les convives. Le fromage se mange en entree. Il existe plusieurs sortes de fromage. Ils sont tous beaucoup trop sales! ils sont soit frais genre feta, ou a pate cuite. Le plus connu est le « cascaval » qui ressemble au gouda, et qui existe fume.

Je pense qu’a Bucarest, on peut trouver de tout. Mais il y a une enorme difference entre Bucarest et le reste de la Roumanie. Dans certaines villes, il y a des supermarches francais et on peut alors trouver beaucoup de choses. A Galati, il y a des supermarches allemands, mais pas francais… dommage !

Quelque chose de surprenant, c’est que je suis obligee de faire mes courses pour certains produits comme si c’etait la guerre, c’est-à-dire que je fais de grosses reserves car ensuite, pendant plusieurs mois, je ne vais plus du tout trouver ce produit… le hic est que je ne sais pas sur quel produit il va y avoir rupture de stock ; aussi, j’ai toujours les articles en 5 ou 6 (ou plus) exemplaires… en ce moment, c’est la graine de semoule que je ne trouve pas depuis mars dernier. Avant, c’était le lait de coco qui a disparu pendant 1 an ½ ! Dernierement, ce sont les epinards en branches surgeles qui manquent depuis 3 ou 4 semaines… patience ! J’ai trouve du lapin l’annee derniere ! mais seulement pendant quelques semaines. On trouve depuis quelques jours seulement … du fromage fondu francais, avec un celebre bovide qui sourit sur l’emballage…! Et beaucoup de publicites a la TV pour ce produit la !!!

Le vin roumain est tres bon. Les cepages sont francais. Les etes sont tres chauds et tres ensoleilles, et le resultat est plutôt bien.

 

Mines de sel

Je suis etonnee de la qualite des restaurants. On y mange tres bien et pour pas trop cher: un tres bon repas pour 2, vin compris : 120 lei (=30 euros). Un repas normal pour 2 est facilement a 80 lei (20 euros) et un repas sur le pouce a midi pour quelques lei seulement. Attention, les prix sont beaucoup plus chers a bucarest !

2 problemes au restaurant: le bruit, du a la musique, vraiment beaucoup trop forte (il y a souvent des orchestres live), et la fumee de cigarette. Les roumains fument beaucoup (les cigarettes sont tres bon marche mais je ne connais pas les prix, je ne fume pas), et il n’y a pas forcement de salle non fumeur, ou, quand il y en a une, c’est souvent la petite salle moche, sans fenetre, a cote des toilettes 

Les specialites :

-la mamaliga = polenta

– la tochitura, qui est une sorte de ragout de porc, avec des tas de legumes mijotes, servie avec de la mamaliga

-Le bulz = mamaliga avec beurre, fromage fondu genre gouda (cascaval), creme fraiche et lardons ! (c’est malheureusement delicieux…)

-les sarmale = feuilles de vignes farcies (comme en Grece)

-la salata de vinete = caviar d’aubergines

-enormement de soupes, tres souvent a la viande ou au poisson, avec des legumes en gros morceaux

-Les poivrons farcis

Il y a tres peu de bœuf. Le veau est déjà vieux ; on dirait du bœuf !

Il y a tres peu de poissons de mer mais enormement de poissons de rivieres plus ou moins inconnus en France : carpe, poisson chat, et beaucoup d’autres dont je ne connais pas le nom…c’est tres vaseux, et remplis d’aretes !!! je n’aime pas du tout !

Il y a tres tres peu de fruits de mer,

Les desserts : le point faible. En general trop sucre, trop gras et quand il y a du chocolat, c’est aromatise au « gout rhum » et je trouve ca infect ! on trouve des « papanasi », qui sont des beignets avec de la creme fraiche et de la confiture. Le dessert le plus connu est la « clatita » (= crepe !) Les desserts »lights » n’existent pas. La moindre salade de fruits est servie avec une enorme quantite de chantilly…

 

Le Danube à Galati 

7- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ?

La ciorba de burta = soupe de tripes. C’et absolument delicieux. Herve se regale tant que je ne lui dit pas ce que c’est, et les enfants adorent ca !

 

8- La vie est-elle chere ?

La monnaie est le leu (les lei) appelee encore « ron ». 1 euro =4 lei. Le cout de la vie est entre le meme et 4 fois moins cher que la France. Les matieres premieres : eau, gaz, electricite, petrole sont au meme prix qu’en France. Les produits achetes en grandes surfaces de l’ouest, environ 2 fois moins chers qu’en France et les produits du marche, 4 fois moins cher qu’en France. Quand je suis arrivee en roumanie, la premiere fois que j’ai fait le marche, je me suis dit que c’était les memes prix qu’en France. Puis j’ai realise que je payais en lei, c’est-à-dire 4 fois moins qu’en euros….

Les salaires sont derisoires. Les fonctionnaires sont les moins bien payes. Un prof, apres 10 ans d’anciennete, gagne 1200 lei (300 euros), un ouvrier (10 ans d’anciennete), peut gagner jusqu’ a 1000 lei (250 euros), mais souvent moins, et un ingenieur, a partir de 2000 lei (500 euros)

 

Volcan de boue

9- Cote conduite ?

Les roumains ont oublie ce que c’est qu’une ligne blanche… ils doublent sans aucune visibilite. il faut toujours doubler, ne jamais laisser passer, et aller le plus vite possible. Il est tres dangeureux d’etre pietons, ou pires, cyclistes ! les pietons traversent toujours sur les passages pieton et meme sur ces passages, c’est a leur risques et perils ! quand je suis au volant et que je m’arrete pour laisser passer un pieton, celui-ci se demande ce qui se passe et court !!! quand aux autres voitures qui me suivent, elles klaxonnent furieuses et se faufilent de chaque cote alors qu’il n’y a qu’ une seule voie!

 

10- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

-La corruption : il y a les gens honnetes, d’une gentillesse extreme, qui se font avoir par les corrompus… c’est assez revoltant ! Quand on voit de belles voitures genre gros 4×4 de marques allemandes, j’ai du mal a croire que les gens au volant sont honnetes… (quand on voit les salaires…). Un autre exemple de corruption ou je serai déjà plus tolerante, quoique : les infirmieres. Elles ne soignent les patients que si elles recoivent des bakchichs ! mais elles sont tellement mal payees (environ 1200 lei =300 euros apres 10 ans d’anciennete)…

-Les chiens errants. La Roumanie en est envahie !

-L’incivisme des roumains… Herve n’était pas d’accord sur ce point avec moi et me disait que dans son travail, les gens sont tres respectueux. En fait, ils sont respectueux de la hierarchie !!!

 

Brasov 

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Bon, je l’avoue, c’est quand meme plus facile de sortir entre expats, mais je me suis fait des copines au parc, (grace aux enfants) et surtout a la bibliotheque francaise, ou j’ai rencontre presque toutes mes copines roumaines, profs de francais. Par contre, je n’ai pas de copines parmi les mamans des amis des enfants. Peut etre cela vient-il de l’ecole qui est privee et tres chere et les parents sont peut-etre un peu snobinards ?

 

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Oui, j’ai pris des cours car je trouve que c’est tres important de comprendre ce qui se passe autour de moi. Malheureusement, au bout de 9 mois de cours, j’etais encore debutante, faute de pratique, alors, j’ai arrete !!! je ne parle jamais roumain. Soit je parle francais ou anglais avec les autres expats, soit je parle francais avec mes copines roumaines qui parlent toutes parfaitement francais (elles sont souvent profs de francais !).

Les roumains etaient francophiles, mais ca se perd au depend de l’anglais. A Bucarest, tout le monde parle anglais dans les magasins. A Galati, les commercants ne parlent que roumain. Mes cours m’ont appris a me debrouiller a la poste, dans les magasins, au marche….je n’arrive pas a dire tout ce que je veux mais je comprends assez bien.

Le roumain ressemble beaucoup au francais. C’est une langue latine. C’est un melange d’italien, d’espagnol, de portugais, de francais et aussi… de latin ! au debut de mes cours, j’avais l’impression … de parler latin !

 

13- Decrivez votre rue/cadre de vie

Galati est une des villes les plus moches de Roumanie. Elle a été detruite pendant la 2nde guerre mondiale et reconstruite avec des HLM de l’ere communiste. Quand on rentre de vacances, apres avoir visite de tres jolis coins de Roumanie, je ne suis toujours pas habituee a la laideur de cette ville… enfin, j’habite dans le « beau » quartier de Galati. Le quartier regorge de tres belles demeures, classees monuments historiques, mais malheuseusement, plus des ¾ sont laissees a l’abandon, faute de moyens. Du coup, ca enleve beaucoup de charme…

Pour anecdote, une de mes amies habite une banlieue proprette de Montreal et elle dit qu’elle a l’impression d’habiter dans un telefilm americain, je lui dit en riant que j’ai l’impression d’habiter dans un mauvais film sovietique !!!

Environs de Galati

J’habite dans une residence de 2 petits immeubles d’expats. Il y a une tres grande cour et un jardin au fond. Beaucoup de maisons autour ont des jardins ou poussent des legumes. Nous avons meme un voisin avec un poulailler et un coq qui chante vers 4heures du matin… J’ai un bel appart qui fait environ 170m2. Les pieces sont spacieuses, pas tres claires car les fenetres sont assez petites. Heureusement, je n’ai aucun vis-à-vis et j’ai les 4 expositions. Nous avons 3 grandes chambres (entre 20 et 25m2), 3 salles de bain (une est transformee en debarras), une cuisine moyenne, un salon-salle a manger d’environ 40m2 et une grande piece « salle de jeu-chambre d’amis-bureau d’Herve ». Nous sommes une quinzaine d’expats a vivre dans cette residence. La propriete est gardee 24/24h par des gardes, mais ici, beaucoup de maisons privees sont gardees. Pourtant la vie ici n’est pas du tout dangeureuse, je sors toute seule le soir sans aucun probleme.

A Galati, nous sommes une cinquantaine d’expats et nous vivons principalement dans 3 residences. Les 2 autres residences ont une vue superbe sur le Danube, mais le quartier est moins joli. Ce qui est etrange chez les expats de Galati, c’est que peu de famille avec enfants se sont installees. Nous sommes 6 familles seulement. En general, il n’y a que les hommes ; les femmes et les enfants sont restes en France, et les maris font les aller-retours tous les 15 jours environ (la roumanie a vaiment mauvaise reputation…).

Il faut dire qu’avoir des enfants ados a Galati n’est pas pratique puisque c’est cours du CNED quasiment obligatoire car il n’y a pas d’ecole francaise ou anglaise. Sur les 6 familles, nous sommes 4 avec de petits enfants, en maternelle maximum. Si nous devions rester en Roumanie, je crois que j’irai m’installer a Bucarest avec les enfants… mais nous n’avons pas du tout envie de nous separer, alors…

En plus, la plupart des epouses ont arrete de travailler et Galati est une ville avec quand meme pas grand-chose a faire, a part prendre le cafe avec les copines… heureusement que les enfants occupent bien !

 

Station balnéaire de Mamaia

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Il est tres facile de partir en we mais il n’y a malheureusement pas grand-chose a voir aux environs de Galati. Nous habitons dans la region la plus moche de Roumanie ! Une enorme plaine de plus d’une centaine de km, noiratre en hiver, recouverte d’immenses champs de mais ou de tournesol en été. Pas de chance…

Les roumains conduisent tres mal et les routes sont tres mauvaises. Il y a 2 autoroutes d’une centaine de km chacune, qui partent de Bucarest. Sinon, il y a des nationales, pleines de camions. Ce sont des « fausses » 2×2 voies c’est-à-dire que ce sont des 2×1 voie avec une bande d’arret d’urgence de chaque cote, plus etroite qu’une voie, mais qui sert comme une voie. Ce qui fait que quand on veut doubler, il faut empieter sur la voie en sens inverse…sueurs froides garanties ! Puis viennent les departementales, plus ou moins mal entretenues. Et les autres, qui existent sur les cartes mais en realite, se revelent impraticables sauf en 4×4 au debut puis seulement a pied… combien de fois avons-nous rebrousse chemin…

Château de Dracula

On ne parle pas en km mais en heure de route. Le delta du Danube est tres proche (une heure pour arriver aux portes du delta mais ensuite, il faut rester au moins une nuit pour apprecier la magie du delta). Ca se visite ensuite en petit bateau au milieu d’une flore et d’une faune exceptionnelles.

Les volcans de boue de Buzau se trouve a 2heures de route. Assez etrange. Bucarest est a 4 heures, le château de Dracula et Brasov, tres jolie ville se trouve a 5 heures, Sibiu, la plus jolie ville de Roumanie a 8 heures, les pistes de ski a 5 heures environ, les stations de la mer noire a 4 heures minimum, les monasteres de Bucovine sont a 8 heures. Sinon, il y a la Republique Moldave ou l’Ukraine mais le passage des douanes est decourageant (et il n’y a rien a voir !)…Bref, on part de Galati pour des we prolonges, car faire de la route avec les enfants se revelent vite un enfer…

Pendant l’été, nous prenons 15 jours pour visiter la Roumanie et c’est un enchantement. C’est un pays meconnu qui gagne a etre connu. Les paysages sont magnifiques et la population en milieu rurale extrement gentille et serviable. Notre region preferee est le Maramures, au nord du pays (une quinzaine d’heures de chez nous)

 

Les foins dans les Maramures

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

1 a 2 fois par an. Nous nous sentons chez nous en Roumanie et n’eprouvons pas le desir de rentrer en France, ou nous n’avons plus d’appartement. On rentre donc une a 2 fois par an pour voir la famille et bien sur, les amis.

 

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Nous reviendrons en France un jour mais le plus tard possible. Nous trouvons que c’est une grande chance d’habiter a l’etranger, nous essayons d’en profiter un maximum. Nous trouvons que c’est une ouverture d’esprit pour les enfants et nous esperons qu’ils seront toujours curieux de decouvrir de nouveaux pays avec des coutumes et des habitudes de vie differentes.

  

Sibiu

18- Quel est le climat ?

Le climat est continental : glacial en hiver et tres chaud l’été. il n’y a presque pas d’automne ni de printemps, et nous passons en quelques jours de l’hiver a l’été.

Lorsque je suis arrivee le 10 decembre 2009, il a neige 70 cm de neige 5 jours plus tard et il a fait jusqu’à -20° ! c’était tres dur ! Ca a dure des mois ou il n’a pas fait au dessus de -10° et il neigeait presque toutes les semaines, au moins 40cm de neige a chaque fois. Mais c’était un hiver exeptionnel !

L’hiver dernier, il n’a fait que -10° et il a tres peu neige, une vingtaine de cm seulement. L’hiver arrive tard mais traine et le printemps n’est pas beau. L’été arrive enfin et il fait tres chaud. En general, plus de 35°, quelquefois, 40°. Il ne pleut pas beaucoup mais il fait assez humide. L’été s’etire en été indien une bonne partie de l’automne. Puis l’hiver revient brusquemment… et ca recommence.

Une particularite roumaine : le printemps commence le 1er mars, l’été le 1er juin, l’automne, le 1er septembre et l’hiver, le 1er decembre !

  

Monastère de Bucovine

19- Y-a-t-il de la censure ?

Je ne pense pas. Si, sur les tsiganes, ce n’est pas censure mais c’est tabou !!! les roumains detestent les tsiganes.

 

Tsiganes

20- Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante »

-Les barbecues au milieu des HLM aux beaux jours. Les roumains raffolent des barbecues, et n’ayant pas toujours de voiture, les barbecues se font sur le trottoir, au milieu des immeubles ! tout ca avec de la musique a fond…

-Les roumains sont tres frileux et les enfants sont archi couverts. Au printemps, quand il fait plus de 15°, tous les enfants ont encore des bonnets sur la tete ! Un jour, nous etions un long we a Bucarest, il faisait une petite dizaine de degres et j’ai fait la connaissance d’une francaise, au parc. J’ai trouve son fils parmi la bande d’enfants qu’il y avait car c’était le seul avec les miens qui n’avait de bonnet !

 

« De ma fenetre, je vois…. »

La cathedrale orthodoxe. Superbe ! la vue est un peu moins belle en été a cause des feuilles des arbres…

 

 

***

Merci Martine pour ce témoignage (à candidature spontanée !) sur un pays proche de nous mais qu’on connaît très mal…!

***

 Je réitère mon appel, comme un mantra : n’hésitez pas à me contacter pour témoigner vous aussi de votre quotidien, quelque part sur la planète : que vous soyez les doigts de pied dans le sable ou dans la neige, la tête sous un bonnet ou sous un palmier, faites-nous découvrir votre vie de tous les jours !

 

C’est par ici : mariegervais2004 @ yahoo.fr  

 

 

Publicités