Mr et Mme Canadoux dans leur chalet en bois… à Toronto (Canada)

25 04 2011

Mr et Mme Canadoux qui vivent au Canada , en Ontario dans leur maison en bois

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? (contrat d’Expatriation ou en duree indeterminee…) Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?

Nous habitons au Canada depuis un peu plus de 3 ans. Nous avons choisi le Canada car c’était notre rêve. Nous sommes arrivés avec un visa de travail de 3 ans .

Depuis la fin de l’année dernière, nous sommes résidents permanents du Canada ce qui fait que nous pouvons y rester pour toujours si cela nous plait. Nous pensons aussi demander notre citoyenneté canadienne dans quelques années. Les accords entre la France et le canada nous permettent de garder les 2 nationalités et d’avoir 2 passeports .

C’est la première fois que nous vivons a l’étranger. La Canada nous l’avons choisi et nous y voila !

4- Qu-est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ?

  1. La beauté de la nature et l’immensité du pays
  2. Les canadiens avec leur gentillesse et leur humour
  3. La vie qui est plus simple et plus relaxe ici

5- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ? (en positif, cote mentalite principalement)

La tolérance et le respect des autres

6- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

Bizarrement, nous sommes devenus accros a la bouf de pub avec des chicken wings, des nachos, des sweet potatoes fries a la sauce cajun ,…, le tout arrosé de beaucoup de biere Molson Canadian  !

Les restos traditionnels sont plutôt chers ici donc poru une sortie par ci par la, nous aimons aller au pub.

Nous avons aussi remarqué que nous consommions moins de vin et plus de bière. Surement a cause du prix au départ mais cela est rentré dans nos habitudes maintenant.

7- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ?

Non. Juste beaucoup beaucoup de fast food et de junk food. C’est affolant des fois !

8- La vie est-elle chere ?

Oui environ 20 % plus chère qu’en France d’une manière générale. Par contre pour le même prix, les maisons sont plus grandes !

Le vin et les alcools sont 2 fois plus chers qu’en France ( 1 bouteille de Chardonnay c’est minimum 12 $ (8eur) à titre de comparaison.

Le champagne est inabordable avec des prix à 60$ la bouteille ( 50 Eur)

9- Cote conduite ?

Ca va. Les voitures ont toutes des boites auto ce qui explique que la conduite soit plus lente et plus cool ici.

La conduite est facile. Les rues sont grandes et toutes droites. On s’habitue aux grands carrefours et aux autoroutes à 6 voies. On trouve que les routes en France sont petites lorsque ca nous arrive d’y retourner.

10- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

Franchement, rien. On se trouve bien et rien ne nous agace vraiment .

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Oui super facile. Le canada est un pays qui vit beaucoup avec l’immigration. Tout le monde ici a eu des parents ou des grands parents immigrés. Il est facile de s’intégrer et de rencontrer des canadiens ou d’autres nationalités. Nous travaillons tous les 2 dans une boite internationale avec beaucoup d’immigrés. Ca a été peut être plus facile de se faire des amis au travail en premier lieu mais maintenant nous avons aussi des amis canadiens et des amis en dehors du travail .

Des notre arrivée, nous avons refusé tous contacts avec d’autres français sur Toronto. Nous avons quitté la France et nous ne voulions pas retomber dans la même mentalité. C’est un choix.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Oui les 2 langues  puisque le Canada a 2 langues officielles : le français et l’anglais

Nous habitons dans la partie anglaise du Canada et nous n’utilisons jamais notre français (sauf entre nous 2).

Au début , nous complexions un peu sur notre niveau d’anglais et notre accent mais nous avons été mis a l’aise rapidement en réalisant que beaucoup de gens de parlaient pas un super anglais et avaient eux aussi un accent . Il y a tellement de nationalités ici que chacun fait des efforts pour comprendre l’autre. Les gens sont très tolérants de toute façon. Ils n’ont aucun problème à répéter si tu n’as pas compris.

Apres 3 ans maintenant, je pense que nous pouvons dire que nous sommes bilingues . La seule chose que nous avons gardé c’est ce petit accent français . Je dois dire que c’est plutôt un mélange d’accent américain avec du français dedans. Sans s’en apercevoir, on copie un peu les intonations que nous entendons mais l’accent français s’y mélange. Ca donne parfois des trucs rigolos mais apparemment tout le monde comprend !

13- Decrivez votre rue/cadre de vie

Nous travaillons à la ville et nous habitons à la campagne. Nous sommes à 50 min de notre travail mais nous ne regrettons pas notre choix. Pouvoir vivre dans un cadre comme le notre vaut le trajet tous les jours.

Nous avons la chance d’habiter dans une maison en bois avec un grand jardin. On l’appelle notre petit paradis. C’est un vrai rêve pour des amoureux de la nature comme nous.

La première nuit que j’ai passé dans cette maison je n’arrivais pas à dormir et je me suis levée pour regarder la maison. Je n’arrivais pas à croire que cette grande maison était à nous.

Cela dit, on s’habitue très vite à avoir de l’espace !

Autour de chez nous, il y a des chevaux, des fermes et des champs. La première vraie ville est à 20 minutes.

Il faut savoir que les maisons ici sont plus grandes. il y a de la place donc on n’hésite pas à construire grand. Le minimum est en général 3 chambres .

Ici les maisons ont également assez souvent ce que l’on appelle un basement. Une sorte de sous sol aménagé où l’on regarde la télé et où on fait du sport. Cela rajoute une cinquantaine de m2 à la maison . C’est confortable et chaud pour l’hiver et frais pour l’été.

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Oui il est facile de partir en week end pour profiter de la nature mais attention, les distances sont ENORMES ici. C’est d’ailleurs un truc que j’ai eu du mal à me mettre dans la tête au début. Rien que la province de l’Ontario fait une fois et demie la France. Tu peux conduire 20h et toujours être en Ontario.

L’avion est très cher. Il n’est pas question de prendre l’avion pour le week end. Il n’y a pas de compagnie low cost non plus.

Il y a une phrase connue ici qui dit que « Le Canadien conduit partout » et c’est vrai . les canadiens ’hésitent pas à faire 20 heures de voiture pour aller sur leur lieu de vacances . Ils conduisent pour aller aux US ou traverser le pays. J’ai des amis qui vont en floride en vacances et qui se font 3 jours de voiture aller et 3 jours retour . Ils aiment ca. Le trajet en voiture fait partie intégrante des vacances

Quand on vit au Canada, le principal changement de vie c’est que l’on vit en fonction de la nature et on profite de la nature. Que ce soit en été ou en hiver, il y a toujours des choses à faire dehors. On appelle ca le outdoor living.

D’ailleurs la majorité des gens qui habitent en ville ont un cottage à la campagne à 2-3 heures de route et y vont tous les week end pour pêcher, faire des barbecue et profiter de la nature.

S’ils n’ont pas de cottage, ils partent en camping et sont prêts à faire beaucoup de route juste pour un week end.

De notre coté, comme nous avons la lchance d’habiter à la campagne, nous profitons des alentours la plupart du temps. 3-4 fois par an, on part à l’aventure et on essaie de découvrir un peu plus du Canada. D’ailleurs la semaine prochaine, c’est ce que nous nous organisons pour aller pêcher sur des lacs à 3h de route de chez nous. 

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Avec le travail, j’ai la chance d’aller en Allemagne 2 fois par an. J’en profite toujours pour passer par la France. Ce sont toujours des visites rapides mais c’est bien pour la famille.

Mon chéri de son coté ne retourne pas en France et cela ne lui manque pas.

Nous y sommes retournés ensemble fin 2009 pour le mariage de ma sœur. C’était sympa mais sinon la France ne nous manque pas.

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Non, nous avons trouvé notre vie ici .Nous aimons avant tout la nature et le mode de vie plus simple ici . J’aime la France pour la beauté du pays, pour son histoire, sa culture et surtout la cuisine  mais je ne m’ y verrait pas y retourner. C’est bizarre mais j’ai tourné la page maintenant. Ma vie est ici et je le sais.

18- Quel est le climat ?

Non il ne neige pas toute l’année et non nous n’habitons pas dans des igloos !

Nous avons 4 vraies saisons et notre vie change selon la saison.

Hiver : il fait entre -15 et 5 . On a eu quelques jours à -25 mais le froid n’est pas le même qu’en France. Ici c’est plus sec et nous avons toujours le ciel bleu . Nous sommes équipés pour la neige et le froid et nous jouons avec la neige . ( skidoo, raquettes, ski, pèche sur la glace ..)

Printemps : entre 15 et 25 . La saison où tout fleuri et pousse à toute allure . Le début des BBQ, de la pêche et du camping. Vers la fin du printemps les moustiques arrivent . ( ca c’est moins drole)

Eté : entre 22 et 35 .Hé oui l’été est chaud au canada ! D’ailleurs les maisons sont presque toutes climatisées. C’est bien souvent un aspect que l’on ne connait pas quand on pense au Canada !

Piscine, canoé, peche et bien sur BBQ et camping !

Automne : entre 10 et 20 . Les plus belles couleurs et ma saisons préférée.

Et le meilleur du meilleur : le ciel bleu toute l’année ! Ca je ne m’en lasse pas. Ca rend la vie plus belle quand tu as du ciel bleu à perte de vue.

19- Avez-vous des «habitudes » ?

On a pris des habitudes locales. On va au pub, on met des crocs, on porte une casquette le week-end , on boit de la bière a l’apéro, on fait du barbecue toute l’année même en hiver !

19- Y-a-t-il de la censure ?

Non pas du tout.

20- Vous pouvez terminer sur une anecdote « depaysante »

Un des plus beau souvenir de cette année fut notre ballade en chien de traineaux. ( voir article ici )

Je n’oublierai pas cette sensation de liberté et ce moment de pur bonheur. Le silence du traineau qui glisse sur la neige , les étendues blanches à perte de vue et le ciel bleu pour nous accompagner

Une autre anecdote est la visite du cottage d’un ami dans la région de Muskoka. LA traversée de lac en lac sur un bateau à moteur. Des paysages à couper le souffle et encore uen fois cette impression d’extrême liberté au milieu d’une nature d’une immense beauté . ( article ici )

Bon, encore une petite dernière pour la route. Notre traversée des Rocheuses Canadiennes en Camping car. 2000 km de bonheur entre Calgary et Vancouver puis Vancouver Island . Des paysages magnifiques et le bonheur de se sentir seul au monde au milieu de cette immense beauté .

« De ma fenetre, je vois…. » : 

De ma fenêtre je vois mon jardin et les champs au loin.

De ma fenêtre je vois défiler les 4 saisons et le ciel bleu qui les accompagne. Je rêve en pensant à l’immense beauté du Canada et à la diversité de son territoire. Accoudée à ma fenêtre, je rêve de grands lacs , de forets infinies et d’étendues glacées.

Merci Elisa ! encore un témoignage qui renforce ma certitude que le Canada est aussi fait pour nous….!

Pour suivre les aventures de Mr et Mme Canadoux dans leur beau chalet en bois, c’est par ici :





Lisa, ses bananes, son beurre de cacahuète et sa vue sur le lac Ontario … à Toronto (Canada)

18 04 2011

Moi : 24 ans, bosse dans le web. Ancienne Parisienne et Torontoise d’adoption.
Lui : 24 ans, bosse dans le milieu bancaire. Tout pareil que moi mais il est juste né en Auvergne et il a toujours vécu à Paris.

1- Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? Est-ce la premiere fois que vous vivez a l’etranger ?
Nous vivons avec mon mari depuis bientôt 6 mois au Canada. Nous avons un visa de résident permanent qui nous permet de rester 5 ans. Ce visa est renouvelable au bout de 2 ans et nous pouvons même demander la citoyenneté canadienne au bout de 3 ans !

Première fois pour tous les deux à l’étranger…

Aucune date de retour n’est prévue pour le moment bien que nous savons que le Canada ne sera pas la dernière étape de nos aventures à l’étranger

5- Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ?
Je dirais que les salaires ici sont tout de même beaucoup plus importants si nous abordons la question du travail. De plus, on ne vous oblige pas à rester jusqu’à 19h30 pour ne finalement pas faire grande chose !
J’aime la mentalité canadienne qui consiste à être efficace. Par contre si vous ne suivez pas le rythme, on ne vous attend pas !

6- Cote alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il qq chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ?

J’ai toujours ADORE les burgers et les frites. Bon en fait tout ce qui est bien gras et pané je suis assez fan ! Mais finalement comme j’essaye de faire super gaffe à ce que je mange (car on peut très vite grossir ici !) et bien je ne mange que très rarement des burgers !
Bon il y a aussi les brunch dominicaux avec pancakes et gaufres dont je raffole. Hyper diététique n’est-ce pas ?

Si vous demandez à mon mari, il vous dira que le fromage et la charcuterie lui manquent. (Très français celui la !) Moi ça ne me manque pas personnellement. On peut aussi trouver de bons fromages ici si on veut y mettre le prix. Pareil pour la charcuterie.

7- Y a-t-il des plats typiques « etranges » ?

Il y a bien la banane + beurre de cacahuète… « Canadian Classic » j’ai entendu dire ! Jamais goûté mais j’aimerais bien… Surtout que j’ai des bananes et un pot de beurre de cacahuète…

8- La vie est-elle chere ?

On dit que c’est le coin le plus cher du Canada. Mais comparativement à Paris, ce n’est pas cher du tout !
Les salaires sont plus élevés et les appartements moins chers. Donc nous sommes contents ! Par contre par rapport au reste de la France, ce doit être cher oui…

10- Qu’est-ce qui vous agace le + dans les mentalites, les habitudes culturelles du pays ?

Je crois que cela vient vraiment de la recherche d’emploi. C’est très particulier ici.

Vous pouvez avoir passé plusieurs entretiens avec une entreprise et on ne va même pas prendre la peine de vous rappeler si vous n’avez pas été choisi au final. C’est très frustrant.
Surtout quand on vous dit que vous n’êtes que 2 ou 3 candidats sur le poste. La moindre des choses c’est de de rappeler !

Les nords américains sont comme ça. C’est très business, on avance, si vous faites l’affaire tant mieux, sinon tant pis et bonne chance !

Il y a aussi un côté assez faux cul dans les manières. On va vous dire que vous êtes amazing ou on va vous sortir des Oh my God ! à tous les étages. Je trouve qu’on s’y fait assez rapidement en fait ! Ce sont des compliments gratuits qu’on n’a pas l’habitude d’entendre en France.

11- L’integration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’integrer et de rencontrer toutes sortes de nationalites ?

Toronto est très multiculturelle. Il est donc très facile de rencontrer différentes cultures. Au travail, à la salle de sport, dans la rue…

Avant de venir, nous fréquentions déjà un forum communautaire dédié aux Français de Toronto. Ce forum organise des rencontres, des soirées… Bref c’est très pratique quand on est Français et qu’on se sent seul à Toronto !

Nous avons également un couple de copains Canadien. En fait j’avoue que nous sommes surtout restés dans notre sphère française. C’est toujours plus facile de créer des liens entre personnes du même pays.

12- Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

J’étais bilingue anglais avant de venir mais mon mari a pris des cours via un organisme gratuit prodigué aux résidents permanents.

13- Decrivez votre rue/cadre de vie

Nous vivons dans le quartier d’High Park qui est surtout réservé aux familles. High Park est le plus grand parc de la ville c’est donc très agréable bien que très (trop) calme. Nous souhaitons déménager dès que je retrouve du travail.

14- Est-il facile de partir en we ? Y’a-t-il beaucoup de choses a visiter aux alentours ?

Il est facile de partir en week end mais il ne faut alors pas trop s’éloigner. Nous avons les chutes du Niagara à 1h30, le parc Algonquin à environ 3h30 de route, les Mille iles, le Lac Simcoe… Bref il y a beaucoup de choses à voir. Mais contrairement à ce que l’on pense, New-York n’est pas si accessible que ça. Il faut 8h en voiture pour y arriver et les billets d’avion ne sont jamais bon marché !!! (400 $ par personne environ !) Il faut donc prévoir au minimum 4 jours et au Canada, il n’y a que 2 semaines de vacances par an !

15- A quelle frequence « rentrez »-vous en France ?

Nous prévoyons de rentrer à Noël, donc environ 1 fois par an. 2 fois si nous réussissons à avoir 3 semaines de vacances par personne !

16- Avez-vous prevu de revenir vivre en France un jour ? Qu-est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ?

Ce n’est pas à l’ordre du jour. Ce qui ne me donne pas envie de revenir c’est que j’ai envie de découvrir bien plus l’Amérique du Nord avant de me dire que « ça y est c’est bon, je peux rentrer « chez moi » ! »

18- Quel est le climat ?

Il fait très froid l’hiver. Environ – 8 en moyenne et l’hiver dure jusqu’en avril !
Sinon il fait globalement beau à Toronto, il pleut rarement et la neige ne tombe pas si souvent que ça. Le vent est par contre terrible !

« De ma fenetre, je vois…. » :


des immeubles à perte de vue… La CN Tower juste en face et le majestueux lac Ontario bleu juste à droite !

merci Lisa !

Retrouvez Lisa sur son blog :

***

La semaine prochaine, on reste… à Toronto ! Enfin, à 50mns, pour une autre vision du Canada, et dans un chalet en bois, avec Elisa et son mari (non non, on ne confond pas… Elisa et Lisa à Toronto :))